En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
Unilend : le bon élève du prêt participatif

Unilend : le bon élève du prêt participatif

Deux années auront suffi pour qu'Unilend devienne un poids lourd du prêt participatif en France.

Depuis sa création, la plate-forme a accordé 16 millions d’euros de prêts, permettant à plus de 200 entreprises de se développer.

Le monde du crowdlending, en France, est aujourd’hui fort d’une vingtaine d’acteurs, qui œuvrent tous dans le même sens : par leur intermédiaire, des entreprises peuvent emprunter directement auprès du grand public, et les épargnants ont la possibilité de prêter, moyenne intérêts, aux sociétés choisies par la plate-forme. En finançant des projets parfois délaissés pas les banques, les sites de prêt participatif s’assurent un développement important. Pour expliquer le succès de son activité, Nicolas Lesur, cofondateur d’Unilend, explique que le secteur bancaire, loin de ne pas accompagner la création et le développement des entreprises, est moins agile en ce qui concerne les crédits de trésorerie - ceux-ci pouvant être reliés dans les petites et moyennes sociétés à des investissements peu importants.

Unilend, son modèle de crowdlending

Unilend a prêté 16 millions d'euros jusqu'à maintenant ; malgré de bons chiffres, la société n’a pas atteint le seuil de rentabilité, mais compte bien y parvenir dès l’année prochaine. Jusqu’à présent, Unilend a réussi à financer 206 projets, pour des besoins tels que l’achat de matériel, pour un quart des demandes, le développement commercial, pour 20 %, le lancement de produits, pour 17 % des projets, les travaux (15 %) ou encore les besoins de trésorerie, pour 12 % des financements accordés. Le montant moyen des prêts accordés par la plate-forme atteint 80 000 euros, leur durée s’échelonnant de trois à cinq ans. Chaque projet financé concerne, en moyenne 391 prêteurs, lesquels peuvent compter sur un rendement moyen net de 5,4 %, s’ils répartissent leurs contributions - aujourd’hui à hauteur d’un peu plus de 200 euros par projet. A noter, seul 1 % des projets sont retenus par la plateforme avant d’être proposés au financement par le prêt participatif.

Banques en ligne

Article rédigé par Elsa Rédacréa
Journaliste, Rédactrice web et Photoreporter
pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Edukys crowdlending dédiée aux prêts étudiants
Lire

L'article

Financer ses études avec Edukys Le 19/06/2017 à 07h06
Décryptage du crowdlending en 2017
Lire

L'article

Décryptage du crowdlending en 2017 Le 30/05/2017 à 14h07
Crowdlending succès énergies renouvelables Lendosphère
Lire

L'article

Crowdlending : le succès des énergies renouvelables avec Lendosphère Le 29/05/2017 à 09h11