En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
Tarifs bancaires : le comparateur public fait son entrée sur le net

Tarifs bancaires : le comparateur public fait son entrée sur le net

Depuis le 1er février, le comparateur de frais bancaires annoncé par le ministre des finances, Michel Sapin, est en ligne. - Actualité de la banque en ligne.


comparateur-bancaire-gratuit-gouvernement

Comparateur bancaire pour favoriser la mobilité bancaire

Cet outil de comparaison gratuite des banques, qui vient d'être tout juste mis en place par le gouvernement, répond à une obligation imposée par une directive européenne datant de 2014. Mis à jour chaque semaine, le site permet de comparer les prix pratiqués par les quelques 150 établissements bancaires en France, quelque soit sa nature : banque de réseau traditionnelle ou banque en ligne. L’objectif principal est de favoriser la mobilité bancaire des français qui peuvent ainsi changer plus facilement pour une banque proposant des services qui correspondent davantage à leurs besoins.
Accessible depuis un ordinateur, une tablette ou un mobile, le comparateur bancaire public permet de réaliser des recherches en quelques clics. Les internautes choisissent tout d’abord le type d’établissement, ensuite sélectionnent le département et enfin le ou les services à comparer. Il est intéressant de noter qu'il est possible de comparer jusqu'à six services bancaires sur les dix proposés. Parmi ceux-ci, on retrouve le prix de la carte de paiement à débit différé ou immédiat, le coût des frais par virement, les frais de retrait à un Distributeur Automatique de Billet ou encore les frais de tenue de compte.

Accueilli de manière mitigée

Dans un contexte où se plaignent régulièrement les consommateurs de l’abus du montant de certains frais bancaires, d'autres se réjouissent de cet outil qui permettra d’y voir plus clair dans les différents tarifs bancaires proposés par les banques traditionnelles et les banques en ligne. Le ministre des Finances, Michel Sapin, souhaite que ce comparateur favorise une concurrence entre les établissements bancaires.
Les associations de défense de consommateurs estiment, quant à elles, que l'arrivée de ce comparateur bancaire gratuit est une bonne chose, mais elle a ses limites. D'abord parce que le site ne compare pas tous les tarifs. En effet il décortique seulement les prix de la grille standard des prix de base imposés aux établissements bancaires. Ce dernier ne prend pas tout les tarifs bancaires en compte car une banque peut être « bonne élève » sur les tarifs de base en affichant des prix corrects ; et de l'autre coté, elle peut prélever des frais beaucoup plus importants pour des opérations bancaires attenantes. Ainsi pour l'augmentation du plafond de paiement ou de retrait de la carte bancaire, la réédition du code secret pour une carte bancaire ou les frais de recherche de documents pour une ancienne transaction sur le compte, les prix font le grand écart d'une banque à l'autre.

Le comparateur bancaire public a néanmoins le mérite d'exister et permettra aux internautes, qui le désirent, de comparer les banques entre elles et, peut être, de les aider à changer de banque.


Banques en ligne Stéphane

Article écrit par Stéphane Lormeau
Editeur d'actualités et d'expertises de la banque en ligne
site de référence : www.banques-en-ligne.fr


Articles similaires sur la banque en ligne Articles similaires :
  • L'Etat a renforcé les avantages fiscaux pour ce type d'acquisition.
    Défiscalisation : une loi centenaire qui a évolué Les propriétaires de bâtiments classés monuments historiques bénéficient depuis longtemps d’avantages fiscaux leur permettant notamment d’adoucir la note d’un entretien qui peut s’avérer coûteux. Par ces dispositifs d’allégement d’imposition, l’État [...]
    Catégorie : Au Quotidien
  • La banque en ligne ING Direct repousse l'Apple Pay, en dénonçant une course à la technologie inopportune.
    Apple Pay tarde à séduire les opérateurs français ING Direct n’est pas à un paradoxe prêt, en tweetant coup sur coup que « l’innovation a toujours été un moyen de proposer des services pertinents et utiles à [ses] clients », mais qu’il ne faut pas « tomber dans la [...]
    Catégorie : Au Quotidien
  • Plusieurs solutions existent pour permettre à son enfant jeune adulte d'avoir sa propre adresse.
    Avec le début des études supérieures ou celui de la vie active, la nécessité de sortir du cocon familial se fait sentir. Université ou grande école loin de la maison parentale, besoin de voler de ses propres ailes pour commencer à se construire une « vraie vie » d’adulte… Vient alors [...]
    Catégorie : Au Quotidien

Autres articles d'actualité sur la banque en ligne A lire également :
  • Hello Bank!, la banque en ligne de BNP Paribas propose du crowdlending en s'associant avec Crédit.fr
    Financer directement des projets de PME est désormais possible pour les clients de Hello Bank! grâce au partenariat avec Crédit.fr, acteur majeur du crowdlending en France. Ils pourront ainsi accéder en quelques clics à une sélection d’entreprises en ayant la possibilité de participer [...]
    Catégorie : FinTech
  • D'après une étude menée par le cabinet Forester, la tendance en termes d'application bancaire pour 2017 est axée autour de la technologie Blockchain, et de l'intelligence artificielle.
    Application bancaire : des services mobiles au cœur des stratégies La qualité des services mobiles devient prépondérante pour les banques. Rapprocher les équipes numériques et informatiques porte ses [...]
    Catégorie : FinTech
  • Il va devenir beaucoup plus difficile d'échapper au règlement d'échéances de crédits immobiliers ou à la consommation en comptant sur les lenteurs de sa banque.
    Crédit : la dette reste redevable La Cour de cassation, par une récente, jurisprudence - Cass. Civ 1, 11.2.2016, X 14-22.938) - vient de préciser que seules les échéances impayées depuis plus de deux ans ne seront plus [...]
    Catégorie : Crédit
  • Pour aider les particuliers à mieux s'y retrouver dans les tarifs pratiqués par les établissements bancaires, Bercy a mis au point un comparateur en ligne, accessible depuis le 1er février 2016.
    Quelle banque choisir pour bénéficier des frais les plus réduits ? Si le ministère des Finances n’a pas de réponse toute faite à cette question, il a élaboré un outil en ligne qui permet [...]
    Catégorie : Au Quotidien