En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
Un site public pour comparer les tarifs bancaires

Un site public pour comparer les tarifs bancaires

Pour aider les particuliers à mieux s'y retrouver dans les tarifs pratiqués par les établissements bancaires, Bercy a mis au point un comparateur en ligne, accessible depuis le 1er février 2016.

Quelle banque choisir pour bénéficier des frais les plus réduits ? Si le ministère des Finances n’a pas de réponse toute faite à cette question, il a élaboré un outil en ligne qui permet d’y voir plus clair. Depuis le 1er février 2016, les particuliers ont la possibilité, en quelques clics, de comparer gratuitement les tarifs de pas moins de 150 établissements bancaires, en se connectant sur le site www.tarifs-bancaires.gouv.fr.
Pour s’en servir, il suffit de sélectionner son département de résidence, puis les services bancaires dont on souhaite connaître le prix. Au total, quinze prestations sont répertoriées, qui correspondent à celles les plus couramment facturées par les banques (abonnement à des services de banque à distance, virements…).

Un service impartial

L’internaute peut comparer les tarifs de plusieurs services à la fois, ce qui permet d’avoir une vision d’ensemble des prix pratiqués. Ainsi, il a la possibilité de cocher dans le même temps les cases « carte de paiement à débit différé » et « nombre de retraits gratuits par mois dans un DAB (distributeur automatique de billets, NDLR) d’une autre banque ». Il peut également focaliser sa recherche sur les établissements avec agences ou sur les banques et prestataires de paiement présents uniquement sur Internet. Il est aussi possible de comparer l’ensemble des acteurs « off line » et « on line ».
Cet outil se veut « impartial et déconnecté de toute mise en valeur d'une banque en particulier », a indiqué le ministre des Finances Michel Sapin, lors de sa présentation. Il n’affiche pas de classement des différents établissements en fonction des tarifs pratiqués, mais permet simplement de visualiser sur une seule et même page internet le montant des frais prélevés par chaque banque, pour chaque prestation. Le site précise que les offres commerciales temporaires et les « packages » personnalisés ne sont pas pris en compte.

Une déclinaison mobile

Si le gouvernement a souhaité mettre en place un tel comparateur, c’est pour favoriser la mobilité bancaire, très faible en France. « Il faut de la transparence pour qu'il y ait de la concurrence et ensuite de la mobilité bancaire », a déclaré Michel Sapin. L’outil prendra en compte les évolutions du marché avec des mises à jour régulières. Des flèches pointées vers le haut ou le bas indiqueront les changements tarifaires.
Il existe une version du site conçue pour les tablettes et les smartphones. En revanche, cette déclinaison mobile permet de mettre en parallèle trois tarifs au lieu de six sur le site traditionnel.

Enfin, sachez que le site banques-en-ligne.fr dispose lui aussi de son propre comparateur de frais bancaires qui lui est orienté banques « on line ».


Banques en ligne

Article rédigé par Stéphane Lormeau
Editeur d'actualités et d'expertises de la banque en ligne
site de référence : www.banques-en-ligne.fr