En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
Financement des entreprises : le crowdlending se pose comme une alternative aux banques

Financement des entreprises : le crowdlending se pose comme une alternative aux banques

De plus en plus crédible, le crowdlending, ce moyen de se financer hors du circuit bancaire traditionnel, séduit les entreprises - Actualité de la banque en ligne.


Crowdlending-alternative-aux-banques

Le financement participatif connaît une croissance exponentielle depuis cinq ans, et plus encore depuis la loi d’octobre 2014 fixant de nouvelles règles en direction d’un secteur ne demandant qu’à répondre à une forte demande. Car le crowdfunding, c’est aussi le financement participatif des entreprises, autrement dit le crowdlending, un domaine particulièrement florissant aujourd’hui.
Très nombreuses sont les sociétés, de toutes tailles, à solliciter des fonds par de biais des nombreuses plates-formes qui leur sont accessibles, et qui permettent aux particuliers de placer certes des montants peu élevés, mais à des taux très intéressants. Les milliers de « petits » prêteurs qui permettent aujourd’hui à des entreprises de s’affranchir de l’aide des banques sont certes limités à un plafond de 1 000 euros par projet, mais rien ne les empêche de parier sur plusieurs emprunteurs pour espérer étoffer leurs gains. Quant aux entreprises, elles peuvent en théorie emprunter jusqu'à un million d'euros.

Crowdlending : des chiffres en forte augmentation

Si les plates-formes de crowdlending sont très strictes sur les candidatures des entreprises qui souhaitent emprunter pour développer leur activité - 1 % de « gagnants » seulement pour certains sites -, c’est aussi parce qu’elles sont quasiment victimes de leur succès, et de l’attractivité de leur modèle : ces acteurs alternatifs aux banques proposent une facilité de financement rapide, pour peu que les investisseurs soient séduits par le projet présenté. Autre avantage et non des moindres, les taux d’intérêts pratiqués sont moins élevés que ceux proposés par les banques.

Il existe aujourd’hui une soixantaine de sites de crowdlending en France, qui attirent un nombre croissant de particuliers dans un contexte de taux d’épargne toujours très fort des ménages. En 2015, ce type de plates-formes a recueilli un montant global de 31,5 millions d’euros, pour financer quelque 395 projets. Et janvier 2016 n’a pas démenti la tendance : suivant le baromètre de crowdlending.fr, le montant collecté sur le premier mois de cette année a atteint les 3,98 millions d’euros, autrement dit plus du triple du montant observé en janvier 2015.

Les trois leaders du crowdlending bousculés par la concurrence

En France, les trois principales plates-formes de crowdlending que sont Lendix, Lendosphère et Unilend doivent faire une place de plus en plus large à de nouveaux acteurs : le nombre de site a fortement augmenté en une année seulement. Conséquence : les trois grandes plates-formes représentent 67 % du marché en ce début d’année, mais leur part d’influence décroît progressivement. Le mois dernier, la plate-forme Lendis a prêté en tout plus d’un million d’euros, pour un montant moyen par projet d’un peu plus de 192 000 euros. La durée moyenne des prêts proposés atteint les 52 mois. Les montants moyens des prêts ne se ressemblent pas tous de site en site : sur Lendosphère, il s’est élevé à 437 500 euros, mais n’a concerné que deux « gros » dossiers. Pour Unilend, treize entreprises ont réussi à décrocher 619 000 euros, ce qui entraîne un montant moyen de 47 615 euros par dossier.

Les acteurs du crowdlending plaident aujourd’hui pour un montant maximal de 5 000 euros par prêteur et projet soutenu, et des aménagements fiscaux afin de favoriser plus encore l’essor du secteur et encourager les épargnants.


Banques en ligne

Article écrit par Elsa Rédacréa
Journaliste, Rédactrice web et Photoreporter
pour www.banques-en-ligne.fr


Articles similaires sur la banque en ligne Articles similaires :
  • Les épargnants français continuent de privilégier les contrats d'assurance-vie et les fonds garantis, mais le crowdlending pourrait bien bousculer les habitudes.
    Placer son argent dans l’épargne classique ou investir ? Pour faire fructifier ses économies, le placement dans des contrats d’assurance-vie est toujours plus rémunérateur que celui des livrets d’épargne classiques. [...]
    Catégorie : Epargne
  • 14/09/2016 à 09h58 - L'or, toujours un refuge ?
    Le métal précieux a connu une forte poussée entre 2003 et 2011 : après une période de stabilité relative, il suscite toujours en encore l'intérêt des investisseurs.
    Les turbulences économiques et financières n’ont pas fini de lui donner raison : le métal jaune a, depuis une dizaine d’années, connu un rebond de popularité qui s’est notamment matérialisé par l’apparition de [...]
    Catégorie : Epargne
  • 3,4 milliards d'euros, c'est le montant de la collecte nette obtenue en juillet de la part des contrats d'assurance-vie en France.
    L’épargne assurance-vie des français au plus haut Les contrats d’assurance-vie sont les produits d’épargne préférés des Français, comme le prouve la collecte nette de 3,4 milliards d’euros du mois de juillet 2016. Rappelons que la collecte nette [...]
    Catégorie : Epargne

Autres articles d'actualité sur la banque en ligne A lire également :
  • La banque en ligne déploie une nouvelle fois une campagne de communication et montre qu'elle n'exclue personne.
    La banque en ligne du groupe Crédit Mutuel - CIC met les bouchées doubles pour se faire connaître auprès du grand public. Son but est d'accroitre sa notoriété de banque en ligne humaine qui se préoccupe des ses clients et n'exclue personne à travers une offre bancaire [...]
    Catégorie : Au Quotidien
  • Hello Bank!, la banque en ligne de BNP Paribas propose du crowdlending en s'associant avec Crédit.fr
    Financer directement des projets de PME est désormais possible pour les clients de Hello Bank! grâce au partenariat avec Crédit.fr, acteur majeur du crowdlending en France. Ils pourront ainsi accéder en quelques clics à une sélection d’entreprises en ayant la possibilité de participer [...]
    Catégorie : FinTech
  • D'après une enquête réalisée par OpinionWay en décembre 2015 pour la Faider (Fédération des associations indépendantes de défense des épargnants pour la retraite), les Français estiment qu'il est très important pour eux d'épargner pour leur retraite.
    Une épargne pour assurer leur retraite Le sondage réalisé auprès de 1000 personnes de 25 ans et plus est très révélateur sur [...]
    Catégorie : Epargne
  • Avec l'arrivée des FinTech dans le monde de la finance, c'est un véritable bouleversement qui a lieu dans le secteur des banques en ligne telles que ING Direct ou Hello Bank.
    L’avènement de ces entreprises entraîne un changement radical des codes de marché. Et aucune banque ne veut rester en marge de cette bataille stratégique favorisée par le développement spectaculaire des FinTech. [...]
    Catégorie : FinTech