Les Français adoptent les FinTech

Les Français adoptent les FinTech

Les FinTech progressent rapidement parmi les français, et pourraient concerner un quart de la population d'ici cinq ans. - Actualité de la banque en ligne.


fintech-gestion-finances

Une solution technologique innovante

FinTech est l'acronyme de "Financial Technologies", et désigne l'ensemble des solutions fondées sur les nouvelles technologies permettant de se passer des banques traditionnelles pour réaliser la gestion des finances par des particuliers. Ces services, qui prennent une importance toujours plus croissante, permettent ainsi de contrôler son budget, mais aussi de régler des achats ou encore de transférer de l'argent par exemple.
Les FinTech se développent aussi pour le prêt en P2P (pour "peer-to-peer, des prêts de particulier à particulier), c'est le domaine de la société Transferwise, qui a commandé une étude sur ce marché prometteur. Petit à petit, avec l'explosion des nouvelles technologies, ce sont tous les services d'ordinaire proposés par des banques qui seront concernés, et disponibles directement grâce à un téléphone, sur ordinateur ou une tablette.

Les français se tournent vers les FinTech

L'étude menée par la société Transferwise le montre : la grande crise du secteur bancaire de 2008 a installé un climat de défiance vis à vis des banques, qui étaient autrefois l'objet de la fidélité de toute une vie : 27% des Français ne font pas confiance à leur banque. Avec un budget qui tend à devenir de plus en plus serré, les Français se tournent donc vers de nouvelles solutions pour optimiser la gestion de leur argent. Si 72% d'entre eux n'ont jamais utilisé de FinTech, pratiquement la moitié (49%) prévoit d'utiliser une FinTech pour au moins un service fourni par leur banque, et un quart pense utiliser les FinTech pour 50% de leurs finances, d'ici cinq ans. Et les prévisions pour dix ans sont encore plus spectaculaires, surtout chez les 15-29 ans.

Les FinTech constituent donc l'avenir de la finance, les nouvelles technologies les rendant faciles d'accès, et installant un climat de confiance. Si elles sont encore utilisées avec parcimonie en France, leur utilisation va augmenter dans les années qui viennent.


Banques en ligne Stéphane

Article écrit par Stéphane Lormeau
Editeur d'actualités et d'expertises de la banque en ligne
site de référence : www.banques-en-ligne.fr


Articles similaires sur la banque en ligne Articles similaires :
  • Investbook, créée en 2014, se définit comme une plateforme de crowdfunding obligataire centrée sur les PME.
    Investbook, une plateforme de financement participatif spécialisée Avec le développement et la professionnalisation des plateformes de financement participatif, Investbook s'est spécialisée dans le financement des PME par souscription d'obligations. La plateforme est agréée par [...]
    Catégorie : FinTech
  • L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution a créé un pôle dédié aux nouvelles technologies financières, en vue d'analyser les risques de ces activités en développement.
    Le monde de la « fintech » est en plein essor. Et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) veut accompagner son développement. C’est pourquoi le régulateur français des banques et [...]
    Catégorie : FinTech
  • Le secteur compte de jeunes pousses très dynamiques, qui connaissent pour certaines une croissance à deux chiffres, tel Dalenys
    Fintech, un secteur en pleine progression S’il est un secteur où certains brillent par leur réussite et progression à deux chiffres, c’est bien celui de la fintech. En France, l’année passée, ce sont près de 80 millions d’euros qui ont été investis [...]
    Catégorie : FinTech

Autres articles d'actualité sur la banque en ligne A lire également :
  • 27/07/2016 à 07h25 - Le Livret A échappera au 0,5 %
    Le taux du livret réglementé ne devrait pas connaître de nouvelle baisse jusqu'en 2017
    Et si le taux du Livret A devait encore baisser ? C’est une hypothèse que, jusqu’à très peu, les épargnants pouvaient en théorie ne pas écarter, la formule de calcul de la rémunération étant basée sur une inflation en très petite forme depuis des mois déjà. La base de calcul des livrets [...]
    Catégorie : Epargne
  • 26/07/2016 à 15h06 - Les avantages de la pierre-papier
    Rentables, les SCPI ont connu un rebond d'intérêt très important ces derniers mois
    Les avantages de la Pierre-papier A l’heure où l’épargne rapporte de moins en moins, certains placements méritent d’être considérés de plus près : c’est le cas de la pierre-papier. Les SCPI, ou sociétés civiles de placement immobilier, ont collecté l’année passée 4,3 milliards d’euros, [...]
    Catégorie : Epargne
  • Les établissements bancaires ont l'obligation de retrouver les bénéficiaires des comptes d'épargne en déshérence.
    Contraintes de retrouver les ayant-droits, les banques françaises ont des obligations pour reverser l'épargne en déshérence. Les associations de consommateurs et les usagers de la banque remettent cependant en question la manière de procéder des banques. C'est pourquoi [...]
    Catégorie : Epargne
  • Ces comptes « sans banque » aux services limités séduisent pour leurs frais très réduits.
    Concurrence des start-up financières Le monde des cartes comptes sans banques se développe à grande vitesse, et le nombre de nouveaux acteurs ne cesse de croître. Avec, à la clé, des alternatives toujours plus séduisantes au circuit bancaire traditionnel. A commencer par un appât tout à fait [...]
    Catégorie : Au quotidien