En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
Crédit conso : des habitudes changées en profondeur

Crédit conso : des habitudes changées en profondeur

L'encadrement du crédit à la consommation a fortement bousculé le secteur en vingt ans

Vers une amélioration de la protection des emprunteurs

Le secteur du crédit à la consommation a connu en deux décennies des évolutions importantes. Les pouvoirs publics ont entrepris d’encadrer les pratiques en la matière pour mieux protéger les consommateurs, des efforts qui ont conduit à réduire le surendettement et à modifier les habitudes.

Le gouvernement a publié un rapport qui met en évidence ces évolutions, ouvrant à de nouvelles pistes pour améliorer encore la transparence de l’offre et la protection des emprunteurs. Le dossier reste très prudent sur les effets des dernières mesures relatives à l’encadrement du crédit renouvelable, et suggère de ne pas continuer d’aménager la loi « sans avoir constaté les effets [de ses aménagements] sur une durée suffisante ».

Le crédit renouvelable dans le collimateur

Le rapport évoque également la position des établissements prêteurs, qui jugeraient possible la fin des offres de crédit renouvelable si le gouvernement décidait de l’encadrer encore plus. Pour les auteurs du document, la disparition de ce type de crédit « aurait des conséquences néfastes », redouté sur les effectifs des établissements de crédit mais aussi pour les consommateurs eux-mêmes, qui pour certains sauvent leur budget par la contraction de crédits pour maintenir leur niveau de vie. Depuis six ans, les réformes se sont succédées pour sécuriser l’accès au crédit à la consommation ; entre 2011 et 2013, les encours se sont réduits, alors qu’ils affichaient une hausse constante depuis 1993. Et c’est le crédit renouvelable qui a été le plus touché par les évolutions législatives.
Pour acheter certains biens de consommation, les Français se sont donc davantage tournés vers des prêts personnels ou encore des offres spécifiques comme la LOA, la Location avec Option d’Achat, qui permet d’acquérir une voiture « en douceur ».

La chute des volumes de crédits à la consommation, la baisse importante des taux pratiqués ont conduit à amoindrir les revenus des établissements : selon le rapport gouvernemental, trois mille emplois ont été supprimés dans le secteur depuis 2012.

Banques en ligne

Article rédigé par Elsa Rédacréa
Journaliste, Rédactrice web et Photoreporter
pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

la ruée vers le crédit immobilier continue
Lire

L'article

Crédit : la ruée vers le crédit immobilier continue Le 13/03/2017 à 14h16
Quand la LOA concurrence le crédit conso
Lire

L'article

Quand la LOA concurrence le crédit conso et l'achat comptant… Le 11/03/2017 à 10h55
assurance emprunteur levier de baisse coût crédit immobilier
Lire

L'article

L'assurance emprunteur, le nouveau levier pour faire baisser le coût global de son crédit immobilier Le 24/02/2017 à 09h54