En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
Banque en ligne : BPCE en mode FinTech

Banque en ligne : BPCE en mode FinTech

La stratégie digitale de la BPCE s'accélère avec en ligne de mire la publication d'un plan numérique et d'évolution de ses réseaux en 2017.
BPCE en mode FinTech

Regroupement des activités Paiement au sein d’un même pôle

La présentation des résultats trimestriels de la BPCE, le 8 novembre dernier, a été l’occasion d’annoncer la création d’un nouveau pôle métier, consacré aux activités de paiement. L’objectif est de réunir les activités actuellement éparpillées au sein de Natixis. Pour ce faire, Natixis rachètera la maison mère S-Money et ses filiales, telles que Lepotcommun, opération dont les modalités sont en cours de discussion avec les organisations syndicales.

BPCE désire mettre en synergie les divers écosystèmes issus des évolutions numériques. C’est le cas des services dédiés aux commerçants, avec l’acquisition de la startup Payplug, spécialisée dans les services d’implémentations de paiement sur le web. Deux autres écosystèmes sont ciblés : les solutions de paiement mobile, avec le lancement déjà efficient d’Apple Pay, et l’arrivée en France du paiement instantané, ou bien les solutions du mode de paiement en prépayé via S-Money, et Natixis Intertitres.

L’innovation des FinTech au cœur du plan stratégique de la BPCE 2018-2020

Le directeur général de Natixis, Laurent Mignon, indique que cette réorganisation était justement « un préalable au plan stratégique que l’établissement présentera à la fin de l’année prochaine, et donc le paiement sera un axe fort ». Celle-ci fait écho au « plan de transformation et d’excellence opérationnelle » souhaité en juillet dernier, qui doit permettre à la BPCE d’économiser 250 millions d’euros de coûts d’ici fin 2019.

Le rapprochement avec l’univers Fintech s’est déjà matérialisé avec le rachat de la banque mobile allemande, Fidor, ou encore la création d’un poste de « chief digital officer », incarné par Yves Tyrode. L’ancien directeur général du digital à la SNCF doit conduire la stratégie de la BPCE pour bien négocier sa mutation numérique. La banque a par ailleurs fait évoluer son application iPhone de gestion bancaire, en ajoutant plusieurs fonctionnalités comme l’agrégation de comptes externes, et la catégorisation des écritures. Ces évolutions ont été élaborées en associant une équipe pluri-disciplinaire (marketing, ingénieurs, ergonomes) et des clients testeurs volontaires.

Cette dernière innovation illustre les objectifs du plan d’action digital, présenté au début de l’année 2016, désireux d’ancrer l'agilité et la proximité, au cœur des stratégies du projet BPCE pour les années à venir.

Banques en ligne

Article rédigé par Olivier B.
Rédacteur web pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

paiements professionnels nont plus de frontière avec IbanFirst
Lire

L'article

[FINTECH] Les paiements professionnels n'ont plus de frontières avec IbanFirst ! Le 20/06/2017 à 14h31
quand les FinTech proposent une offre bancaire pour les pro
Lire

L'article

IbanFirst, N26, Qonto : quand les FinTech proposent une offre bancaire pour les pro Le 17/06/2017 à 08h20
ces Fintech qui évitent des découverts bancaires
Lire

L'article

Ces Fintech qui évitent des découverts bancaires Le 14/06/2017 à 09h05