En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
Épargne : comment orienter son épargne en 2017 ?

Épargne : comment orienter son épargne en 2017 ?

Baisse de la rentabilité de l'assurance-vie, faible taux d'intérêt du Livret A, volatilité du marché actions : l'épargne des Français peut quand même rapporter, à condition de cibler les bons produits.
comment orienter son epargne en 2017

Livret d’épargne 2017, chercher les promotions

Le contexte des taux bas rabote sérieusement les rendements des produits d’épargne classiques. Le Livret A qui offre 0,75 % par an affiche un faible rendement…tout en demeurant comparativement performant, grâce à l’exonération d’impôt. Il est toutefois plafonné à 22 950 € par personne. Il ne faut pas hésiter à le cumuler avec un LDD, plafonné à 12 000 €. Pour un couple, l’épargne sur ces deux livrets peut ainsi atteindre 69 900 €.

L’astuce est de traquer les promotions proposées par les banques en ligne, dans le cadre d’opérations limitées en volume et dans le temps. Les conseillers bancaires indiquent que l’option la plus pertinente consiste à répartir son épargne pour optimiser les rendements.

Investir dans les startups et les entreprises responsables

Tech In France, un des principaux syndicats professionnels de l’industrie du numérique cherche à flécher l’épargne des Français vers le financement des jeunes pousses. L’idée est de renforcer l’investissement des particuliers dans les PME à travers les Fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI), en portant notamment de 18 % à 50 % la réduction d’impôt sur les montants investis. D’autres propositions en ce sens consistent à favoriser les contrats d’assurance-vie en unités de comptes, et d’inciter les entreprises à investir (corporate venture).

Autre opportunité : les fonds d’investissement socialement responsable (ISR), dont le dessein est de concilier impact socio-environnemental, et performance économique. Sur ce plan éthique, ce label s’avère moins sélectif, donc plus accessible, que son pendant, le label Transition énergétique et écologique pour le climat (TEEC).

Les pistes d’investissement à découvrir

L’alternative aux livrets réglementés peut passer par le contrat de capitalisation, réplique des assurances-vie multisupports, sauf qu’en cas de décès de l’assuré, le capital versé entre dans la succession. Sans plafond de versement, cette solution est intéressante pour les personnes redevables de l’ISF, car les intérêts ne sont pas inclus dans le calcul.

Distribué uniquement par les compagnies d’assurance, le PEA « assurance » est un contrat de capitalisation intégrant les règles du PEA classique. Conséquences : si l’épargnant souhaite récupérer une partie de son PEA, il bascule vers un contrat de capitalisation lui permettant de maintenir l’antériorité fiscale. Plus risquée, la tontine est un placement à long terme, consistant à mettre son épargne en commun avec d’autres particuliers, les fonds étant gérés par un assureur. Le rendement est attractif grâce à la durée du placement (15 à 20 ans).

Banques en ligne

Article rédigé par Olivier Balbastre
Rédacteur web pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Lire

L'article

Assurance vie : le Palmarès 2017 Le Revenu vient de sortir ! Le 28/03/2017 à 15h46
Crédit.fr ou le prêt participatif des TPE en action
Lire

L'article

Crowdfunding : Crédit.fr ou le prêt participatif des TPE en action Le 27/03/2017 à 10h02
Gestion de patrimoine se convertit finance 2.0
Lire

L'article

Quand la Gestion de patrimoine se convertit à la finance 2.0 Le 26/03/2017 à 10h31