En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
Vers une normalisation de la banque en ligne ?

Vers une normalisation de la banque en ligne ?

Les banques en ligne, trublions de la banque traditionnelle, rentrent dans le rang. Les taux bas poussent les banques digitales à se procurer de nouvelles sources de revenus au travers d'offres payantes et la diversification de leurs activités.
normalisation banque en ligne

Le modèle du tout gratuit des banques en ligne se raréfie au profit d'offres payantes à moindre coût

Alors que les banques traditionnelles augmentent leurs frais bancaires pour compenser leurs faibles marges obtenues en 2016, les banques en ligne proposent désormais des offres payantes aux clients. Ces offres restent très accessibles pour ces derniers. Par ailleurs, les banques 100 % en ligne se diversifient et offrent de nouveaux services comme le crédit immobilier ou des offres destinées aux professionnels. En jouant sur les frais bancaires, les banques en ligne continuent de se démarquer et d’attirer toujours plus de Français.

Banque en ligne : un modèle de gratuité difficile à respecter

L’essor des banques en ligne ne s’arrête plus ! Fortuneo qui n’était la banque principale que de 10 % de ses clients en 2011, a vu cette proportion passer à 40 % début 2016. Plus d’un client sur deux utilise désormais ses services en ligne à moindre frais. Toutefois, les taux négatifs actuels amènent les banques en ligne à s’adapter, certaines d’entre elles proposent maintenant des services payants. ING Direct a été la première à franchir le pas en lançant sa nouvelle offre facturée 5 euros et accessible à tous en avril dernier. Boursorama Banque a fait de même en proposant un compte payant appelé Welcome. Ce compte bancaire est accessible sans condition de revenu et destiné aux jeunes adultes, il est facturé 1,50 euros par mois seulement. Orange Bank qui devrait faire prochainement son apparition sur le marché bancaire, facturera également ses services.

La néobanque N26 (anciennement Number26), avait opté pour des offres payantes pendant une certaine période mais est finalement revenue à un modèle gratuit, à condition que ses clients utilisent leur carte bancaire de manière régulière.
L’année 2016 a été marquée par des taux historiquement bas, amenant les banques en ligne à se normaliser. En effet, certains de leurs produits phares comme les super-livrets sont devenus nettement moins attractifs. Pour rester dans la concurrence, celles-ci comptent bien élargir leurs services et ainsi toucher une clientèle plus large.

Les banques en ligne souhaitent conquérir de nouveaux marchés

Les banques 100 % en ligne envisagent de diversifier leurs services pour attirer de nouveaux clients. C’est le cas de Boursorama qui cherche à capter une clientèle de professionnels via un compte bancaire dédié pour seulement 9 euros par mois. Ce compte destiné aux entrepreneurs individuels et auto-entrepreneurs permet aux clients de détenir une carte bancaire gratuitement et d’accéder à de multiples services tels que les outils d’aide à la gestion de trésorerie. La gratuité sera également valable pour l’émission de chèques, la mise en place de prélèvements SEPA et l’accès à un découvert lui-même limité à 4 000 euros. Via ce produit, Boursorama choisit ainsi de s’adresser aux clients professionnels, dont les besoins sont proches de ceux des particuliers. Elle reste à ce jour la banque la moins chère du marché pour les pros avec une offre de compte bancaire à 9 euros par mois. La banque en ligne souhaite également cibler une clientèle plus jeune grâce à son offre Welcome, accessible à tous, sans conditions de ressources ni d’encours. Ce service permet une souscription simplifiée disponible depuis tous types de terminaux, fixes comme mobiles. Boursorama Banque fut la première à lancer une offre de crédit immobilier en ligne dont le montant des encours est de 4 milliards d'euros. Il peut être entièrement souscrit en ligne et est parmi le plus attractif du marché pour des périodes d'emprunt de 15 à 20 ans.

ING Direct propose une offre de crédit immobilier depuis mai 2015. Elle joue d'ailleurs régulièrement les surenchères avec Boursorama Banque avec son offre de prêt immobilier. Depuis cet été la banque en ligne au lion orange souhaite, elle aussi, conquérir une jeune clientèle avec son offre accessible à tous facturée 5 euros par mois. Fortuneo quant à elle, se démarque en proposant une offre de crédit immobilier pour fidéliser ses clients. Fortuneo devra donc se différencier de ses concurrents pour attirer de nouveaux clients. La banque en ligne a déjà annoncé que les frais de dossier seront offerts. Cette offre n’est pour le moment accessible qu’aux clients de la banque, mais devrait s’ouvrir au grand public au cours de l’année 2017. Avec ce service, Fortuneo entend bien devenir la banque principale d’un plus grand nombre de clients.

Les banques en ligne à l’origine du modèle de gratuité décident aujourd’hui de changer de stratégie en proposant des offres payantes. Cependant, elles restent plus intéressantes que les banques traditionnelles qui augmentent considérablement leurs tarifs pour cette nouvelle année 2017.

Banques en ligne

Article rédigé par Nathalie J.
Rédactrice web pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

C-zam banque en ligne Carrefour Banque
Lire

L'article

C-zam ouvre la porte de la banque en ligne pour Carrefour Banque Le 23/03/2017 à 11h48
Monnaie électronique plafond de paiement relevé
Lire

L'article

Monnaie électronique : le plafond de paiement relevé Le 23/03/2017 à 09h57
Crédit Mutuel arkea lutte pour son indépendance
Lire

L'article

Crédit Mutuel de Bretagne lutte pour son indépendance Le 22/03/2017 à 14h43