En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
Crédit Mutuel Arkéa : une stratégie qui porte ses fruits

Crédit Mutuel Arkéa : une stratégie qui porte ses fruits

Réuni à Brest début mars, le Conseil d'administration du Crédit Mutuel Arkéa se félicite de « résultats sans précédents », traduisant l'efficacité d'une stratégie originale et audacieuse impulsée depuis 2008.
Crédit Mutuel Arkéa stratégie qui porte ses fruits

Focus sur les résultats du Crédit Mutuel Arkéa en 2016

Le Crédit Mutuel Arkéa affiche un produit net bancassurance annuel (chiffre d’affaires) de 1,85 milliard d’euros (+ 4,1%) soit un pic historique. Le résultat d’exploitation atteint 466 millions d’euros (+ 6,9 %) et le résultat net part du groupe bondit à 336 millions d’euros (+ 13,5 %), le seuil des 300 millions n’ayant jusqu’alors jamais été franchi. Le ratio de solvabilité s’établit à 15,3 %, un score largement supérieur aux exigences réglementaires imposées, la solidité financière intrinsèque du groupe étant illustrée par un excédent de liquidités disponibles à hauteur de 19 milliards d’euros.

Crédit Mutuel Arkéa : près de 4 millions de clients

En 2016, le Crédit Mutuel Arkéa enregistre 350 100 nouveaux clients (+ 9,8 %), pour un portefeuille clientèle désormais de 3,94 millions. L’établissement a profité du rachat de Keytrade Bank, numéro un de la banque en ligne en Belgique, qui lui a permis d’engranger 230 000 clients et 5 milliards d’euros d’actifs sous gestion. Le groupe breton se positionne ainsi comme un des acteurs majeurs de la banque en ligne au niveau européen (675 000 clients) avec sa filiale Fortunéo. Ces résultats sanctionnent une stratégie ambitieuse basée notamment sur le virage du digital et sur les revendications d’indépendance vis-à-vis de la Confédération nationale du Crédit Mutuel.

Une stratégie d’indépendance

Ces chiffres positifs alimentent la volonté des dirigeants du Crédit Mutuel Arkéa de créer leur propre organe central. Il faut dire qu’une guerre intestine se livre depuis de nombreux mois entre le groupe breton et la centrale. Le président du Crédit Mutuel Arkéa, Jean-Pierre Denis, estime que « la taille d'une banque n'est plus le driver, nous sommes une ETI, nos clients attendent de nous la proximité, la réactivité et l'innovation », ajoutant que « la banque centralisée, c’est du passé ». Le chef d’entreprise souhaite maintenir les centres de décision en Bretagne et s’oppose vivement à « la tentative de centralisation du groupe bancaire ».

Le groupe breton revendique « l’agilité, la souplesse et surtout le digital » comme ingrédients du succès dans un contexte 2017 au cours duquel la défense de son indépendance sera questionnée.

Banques en ligne

Article rédigé par Olivier B.
Rédacteur web pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

solutions existent pour gérer ses découverts bancaires
Lire

L'article

Des solutions existent pour gérer ses découverts bancaires Le 21/07/2017 à 08h48
Marché des pro et des TPE compétition des banques
Lire

L'article

Marché des pro et des TPE : la compétition des banques Le 17/07/2017 à 13h54
BPCE appli pour gérer les comptes entre amis
Lire

L'article

BPCE innove pour les vacances, en lançant Money Friends, l'appli pour gérer les comptes entre amis Le 16/07/2017 à 08h16