En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
Livret A : un début d'année en trombe

Livret A : un début d'année en trombe

Depuis janvier, le livret préféré des Français a enregistré une collecte nette de 4,27 milliards d'euros, selon la Caisse des dépôts.
livret A début dannée en trombe

Le Livret A recommence à séduire. D’après les derniers chiffres de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) publiés le 21 mars 2017, les versements sur le livret d'épargne réglementée ont dépassé de 1,39 milliard d'euros les retraits au cours du mois de février. Ce qui porte à 4,27 milliards d'euros la collecte nette depuis le début de l'année.
A titre de comparaison, la collecte nette du Livret A avait été positive de seulement 1,75 milliard d'euros pour toute l'année 2016, toujours selon la CDC ! C'est dire si le livret chouchou des Français a retrouvé de son lustre.

Livret A : Stabilité du taux

Cette situation peut notamment s’expliquer par la stabilité du taux d'intérêt du Livret A alors que des baisses de rémunération avaient été annoncées les années précédentes, puis démenties (le taux de 0,75% n'a finalement pas bougé depuis le 1er août 2015). Dans le doute, les épargnants préféraient ne pas alimenter leur livret.
Le scénario est différent cette année puisque le gouvernement a annoncé dès cet automne qu'il ne changerait pas le taux du Livret A au 1er février. En outre, compte tenu de la reprise de l'inflation, il y a de grande chances que la rémunération du livret d'épargne réglementée soit réajustée à la hausse au 1er août prochain.

Concurrence moindre de l'assurance vie

Comme tous les ans, le Livret A a profité en janvier du versement par les épargnants de leur primes des fin d'année. D'autant plus que le différentiel de rentabilité avec l'assurance vie s'est nettement resserré. Certes, le rendement moyen des fonds en euros s'est encore élevé à 1,8% en 2016. Mais à ce taux, il faut enlever les prélèvements sociaux (CSG, CRDS...) à 15,5%, ce qui fait tomber la rémunération des fonds euros à 1,52%. Sans oublier qu'il faut appliquer le barème de l'impôt sur le revenu (IR)...

Le Livret A est, lui, totalement exonéré de prélèvements sociaux et d'IR. D'ailleurs, d'après les données rendues publiques le 22 mars 2017 par la Fédération française de l'assurance (FFA), qui représente la quasi-totalité des assureurs vie tricolores, la collecte nette de l'assurance vie cumulée en janvier et février atteint à peine 1 milliard d'euros. A la même époque de l'an dernier, elle s'élevait à 5,9 milliards d'euros. Une fois encore, le phénomène se vérifie : quand le Livret A rit, l'assurance vie pleure (et inversement).

Banques en ligne

Article rédigé par Stéphane Lormeau
Editeur d'actualités et d'expertises de la banque en ligne
site de référence : www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Assurance vie en garantie un crédit
Lire

L'article

Assurance vie en garantie d'un crédit : comment ça marche ? Le 29/05/2017 à 15h08
Assurance vie faut-il privilégier les OPCI
Lire

L'article

Assurance vie : faut-il privilégier les OPCI ? Le 27/05/2017 à 08h07
N26 Savings compte à terme avec Raisin
Lire

L'article

N26 lance N26 Savings, un compte à terme avec Raisin, en Allemagne Le 26/05/2017 à 07h35