En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
N26 la banque 100% mobile qui veut repenser la banque

N26 la banque 100% mobile qui veut repenser la banque

Jérémie Rosselli fait le point du développement rapide de N26 en France et répond aux questions de banques-en-ligne.fr.

" Aujourd’hui, N26 c'est déjà plus de 300,000 clients à travers 17 pays en Europe et nous voyons une accélération très nette " : Jérémie Rosselli

Banques-en-ligne.fr (BEL) : Pouvez-nous nous présenter N26 et les services qu’elle propose ?

Jérémie Rosselli (JR) : N26 est la première banque européenne 100% mobile. Elle a complètement repensé la banque pour le smartphone en la rendant enfin simple, rapide et moderne. Aujourd’hui, N26 c'est déjà plus de 300,000 clients à travers 17 pays en Europe et nous voyons une accélération très nette. Outre les comptes courants pour les particuliers et pro, pour les auto-entrepreneurs, pour lesquels N26 a déjà plus que démontré sa capacité d’innovation, nous avons vocation à couvrir l’ensemble du spectre des services qu’un utilisateur attend de sa banque. En Allemagne, nous avons commencé à proposer le crédit, l’épargne et l’investissement au cours des derniers mois. Ces services et bien d’autres arriveront progressivement en France et dans le reste de l’Europe.

" Vous pouvez non seulement ouvrir un compte directement depuis votre mobile en moins de 8 minutes mais surtout vous pouvez le faire sans paperasse " : Jérémie Rosselli

BEL : Qu’est-ce qui distingue N26 des banques en ligne ?

JR : N26 se distingue sur tous les aspects. La banque en ligne n’est souvent qu’une déclinaison vaguement adaptée au web des banques traditionnelles pour complémenter leur offre existante. N26 propose une offre radicalement différente à commencer par sa philosophie entièrement tournée vers le mobile. Par exemple, vous pouvez non seulement ouvrir un compte directement depuis votre mobile en moins de 8 minutes mais surtout vous pouvez le faire sans paperasse. N26 tire également parti de ce qui se fait de mieux technologiquement pour proposer des fonctionnalités en temps réel. Vous pouvez instantanément bloquer et débloquer votre carte, envoyer de l’argent à vos amis ou simplement connaître votre solde à tout moment. Il y a bien d’autres fonctionnalités et services mais nous sommes les seuls à tous les proposer au sein d’une seule et unique application. Une dernière différence et pas des moindres, notre structure de coûts est très faible, un avantage dont nous faisons bénéficier nos utilisateurs.

" L’engouement et le bouche à oreille pour N26 en France sont exceptionnels " : Jérémie Rosselli

BEL : Lancée en 2015, pouvez-vous nous dressez un bilan des deux années d’existence de N26 ?

JR : Les deux dernières années ont été extrêmement riches. Plus de 300.000 utilisateurs ont choisi N26 qui a connu une croissance de plus de 200% au cours de la dernière année. Une étape importante a également été franchie en Juillet dernier avec l’obtention de notre propre licence bancaire. Elle a par ailleurs facilité notre rapide expansion géographique avec le lancement de N26 dans 17 pays dont la France. D’ailleurs l’engouement et le bouche à oreille pour N26 en France sont exceptionnels surtout au regard du très faible effort marketing que nous avons fait jusqu’à présent. Enfin nous avons enrichi notre offre avec des produits tels que le crédit, l’épargne, ou l’investissement qui arriveront prochainement en France.

BEL : Qui sont les clients de N26 ?

JR: Nos utilisateurs appartiennent principalement à la génération Y (18-35 ans) mais pas que. En effet, près de 40% de nos utilisateurs ont plus de 35 ans. Ils voyagent beaucoup mais aussi viennent du monde entier. Nous avons recensé plus de 200 nationalités parmi eux. Enfin avec le lancement le mois dernier des comptes pour les auto-entrepreneurs, nous observons une très forte demande pour ce service.

" N26 Business est le compte idéal pour les auto-entrepreneurs et les freelances. " : Jérémie Rosselli

BEL : N26 propose depuis mi-avril un compte pour les professionnels indépendants et auto-entrepreneurs. Quels services et avantages peuvent trouver les pro en souscrivant un compte N26 Business ?

JR: N26 Business est le compte idéal pour les auto-entrepreneurs et les freelances. Avec un seul compte, les utilisateurs peuvent gérer à la fois leurs finances professionnelles et personnelles tout en accédant à toutes les fonctionnalités de N26. Particulièrement utile pour les auto-entrepreneurs et freelances, la possibilité d’associer les labels de leur choix aux opérations et de les allouer aux différents projets leur permet d’obtenir une vision claire pour chacun des projets. Cela facilite également grandement la séparation entre les dépenses professionnelles et personnelles pour les impôts. Enfin les tarifs proposés par N26 sont très avantageux puisque similaires à ceux pour les particuliers. Encore une dernière chose, nous recréditons 0,1% du montant de tous les achats faits par carte.

" L’approche de N26 est d’aller plus loin que le produit de niche. Nous allons couvrir toute l’offre en digitalisant tout ce qu’un utilisateur attend de sa banque. " : Jérémie Rosselli

BEL : Quel regard portez-vous sur le marché de la FinTech aujourd’hui ? Y a - t-il, selon vous, des changements qui sont en train de s’opérer (relation banque et FinTeh, concurrence, conquête de nouveaux marchés dans l'eurozone, innovation des services financiers... ) ?

JR : À l’évidence, la Fintech est en train de modifier en profondeur l’industrie bancaire et nous pouvons observer beaucoup d’innovations qui bénéficient in fine aux clients. La plupart des fintechs se spécialisent sur un marché ou un produit de niche souvent extrêmement lucratif pour les banques traditionnelles. Face à cela, certaines banques traditionnelles tentent de rester en ligne avec les besoins des clients grâce à des partenariats, d’autres s'essaient à l’innovation en interne avec des succès relatifs jusqu'à présent.

L’approche de N26 est d’aller plus loin que le produit de niche. Nous allons couvrir toute l’offre en digitalisant tout ce qu’un utilisateur attend de sa banque. Cela nous permet d’offrir aux utilisateurs de N26 un service de premier plan à un coût très faible.

La Fintech accélère également la disparition des frontières entre les pays et encore plus rapidement en Europe grâce à une réglementation commune. Là aussi, N26 est à l’avant-garde. Être international fait partie de notre ADN. C’est qui nous permet d’offrir nos produits dans 17 pays.

BEL : N26 développe non seulement ses propres produits et fonctionnalités et fait également appel à d’autres FinTech pour innover. Pouvez-vous nous en dire davantage sur ces partenariats ?

JR : Les partenariats font partie des piliers de N26. Ils nous permettent d’être agiles, innovants et de toujours offrir un service de tout premier ordre aux utilisateurs. Nous avons toujours le choix entre développer des produits en interne ou créer un partenariat avec un autre acteur lorsque nous pensons que leur produit répond à ce que nous désirons offrir à nos utilisateurs. Nous pouvons citer par exemple le cas du partenariat entre N26 et TransferWise. Au lieu d’ouvrir notre propre salle de marché, nous avons sélectionné TransferWise pour pouvoir offrir des transferts en devises directement depuis notre app à un coût très faible pour nos utilisateurs. C’est un partenariat gagnant pour N26, pour Transferwise et surtout pour les utilisateurs de N26.

BEL : L’application mobile regroupant tous les produits de crédit, d’investissement d’épargne et d’assurance est-elle bientôt prête ?

JR: Quelque soit le pays, l’app N26 est la même. L’app N26 regroupant le crédit, l’investissement et l’épargne est donc déjà prête puisque ces produits existent en Allemagne. Nous adaptons actuellement certains de nos process pour prendre en compte certaines spécificités nationales avant de lancer ces différents produits très bientôt.

" En tant que banque européenne, nous avons toujours vocation à proposer nos services au delà d’un seul pays. " : Jérémie Rosselli

BEL : N26 lance, en Allemagne, N26 Saving, un compte à Terme en s'associant avec Raisin. Pouvez-vous nous en dire davantage ? Un lancement est-il prévu en France ?

JR : À travers l’Europe, les taux de rémunération de l’épargne sont non seulement bas mais continuent de baisser. Grâce à ce partenariat avec Raisin, les utilisateurs de N26 en Allemagne peuvent désormais en quelques clics, bénéficier des meilleurs taux proposés par les banques partenaires de Raisin en Europe. En tant que banque européenne, nous avons toujours vocation à proposer nos services au delà d’un seul pays ;)

BEL : Orange Bank est actuellement comparée à N26 pour son approche « banque mobile ». Comment réagissez-vous à cette comparaison ?

JR : Cela confirme notre succès de pionnier dans la banque 100% mobile.

Banques en ligne

Article rédigé par Stéphane Lormeau
Editeur d'actualités et d'expertises de la banque en ligne
site de référence : www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Laurent Girard CEO et co fondateur de Yomoni
Lire

L'article

[INTERVIEW] - Yomoni, la fintech qui veut gérer votre épargne Le 23/08/2017 à 08h29
Fortuneo grégory guermonprez directeur fortuneo france
Lire

L'article

[INTERVIEW] - Fortuneo restera toujours la banque en ligne la plus compétitive ! Le 16/08/2017 à 10h41
PierreAntoine Dusoulier CEO et Fondateur IbanFirst
Lire

L'article

[INTERVIEW] - iBanFirst va-t-elle "ibaniser" les services business des banques ? Le 05/07/2017 à 10h32