Banque en ligne : repenser leur réseaux une nécessité

Banque en ligne : repenser leur réseaux une nécessité

Qu'elles soient issues d'un groupe bancaire traditionnel ou des nouvelles génération 100% sur Internet, les banques doivent repenser leurs réseaux pour s'adapter à leurs clientèles. - Actualité de la banque en ligne.


banque-en-ligne-resaux-bancaires-reseaux-sociaux

Les grands groupes bancaires doivent désormais faire un choix dans leur stratégie de développement vis à vis de leur clientèle dans le monde et plus particulièrement en France. Avec l'essor du numérique et de la digitalisation des relations bancaires, les banques ne peuvent plus ignorer le fait qu'elles doivent repenser leur mode de communication avec leur clients. Cependant toutes les banques n'en sont pas au même point. Certaines banques qui fonctionne à la fois avec un réseau d'agences bancaires et avec une agence en ligne doivent revoir plus particulièrement le fonctionnement de leurs guichets physiques. Tandis que les banques 100% en ligne doivent développer leur offres sur des réseaux numériques tels que les réseaux sociaux. Tandis que d'autres banques fonctionnant sur un double mode : agences bancaires et site internet, doivent faire le point sur leur organisation sans que ces deux canaux soient mis directement en concurrence. Même si le baromètre annuel de la société Score Advisor observe une baisse de fréquentation de 15% des agences en moyenne dans tous les réseaux bancaires confondus, il n'est pas envisageable que les guichets disparaissent. En effet les agences sont les premiers canaux de vente de produits bancaires multiples et le lieu indispensable pour consolider des relations entre conseiller et clients. Pour repenser leur organisation, les réseaux bancaires doivent tenir compte de certains indicateurs. Ainsi 65% des clients des grandes villes se déplacent moins d'une fois par mois dans leur agence. A contrario la fréquentation des agences a d'ailleurs tendance à se densifier à cause des horaires d'ouverture peu élargis. Par ailleurs seul un tiers des clients fréquente leur conseiller et 80% déclare avoir un conseiller personnel mais peu connaisse son nom.
Certains établissements bancaires en ligne, pionniers dans l'offre bancaire sur Internet, ont pris de l'avance depuis une dizaine d'années en offrant de nombreux services bancaires en ligne à travers une offre multi canal comme ING Direct. Désormais les banques en ligne doivent se poser la question de l'utilité d'autres canaux que leur propre site internet. Outre les applications de mobile banking, le réseau social apparaît comme un élément essentiel dans la relation client des banques selon une étude de la société Ovum. Facebook et Twitter, pour les plus connus des réseaux sociaux, doivent avoir un but beaucoup plus large que vendre des produits et des services bancaires. Ces canaux devraient davantage véhiculer la notoriété des établissements bancaires à travers des actions en marge de l'activité bancaire, à l'image de BNP Paribas avec sa page Facebook qui organise régulièrement des concours pour gagner des places de cinéma.
Entre réseaux d'agences bancaires et réseaux sociaux, les banques qu'elles soient 100% en ligne ou traditionnelles, doivent faire évoluer leur fonctionnement et leurs relations avec leurs clients.


Banques en ligne Stéphane

Article écrit par Stéphane Lormeau
Editeur d'actualités et d'expertises de la banque en ligne
site de référence : www.banques-en-ligne.fr


Articles similaires sur la banque en ligne Articles similaires :
  • En août, les Français ont continué à manifester un grand intérêt pour les fonds et euros et surtout ceux investis en unités de compte.
    L’assurance-vie n’en finit pas d’attirer les économies des Français. Au mois d’août, la collecte nette, tous types de contrats confondus, a atteint 1,6 milliard d’euros, selon les données publiées hier par l’Association française de [...]
    Catégorie :
  • Sous un angle didactique et ludique, le site présente au grand public les diverses facettes d’un thème complexe.
    Le (toujours) gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a présenté en début de semaine le nouveau portail de la Cité de l’économie et de la monnaie, laquelle ouvrira en 2018 à Paris. Le site citeco.fr s’ouvre sur un jeu de plateau pédagogique, qui permet [...]
    Catégorie :
  • La concurrence des banques en ligne et celle des nouveaux acteurs alternatifs ne contribuent pas à redorer leur image.
    L’enquête annuelle du cabinet Deloitte sur les relations des Français avec leur banque montre qu’il reste bien du chemin à parcourir pour le climat de confiance soit au beau fixe. Les chiffres qui viennent d’être publiés s’appuient sur des questions soumises au [...]
    Catégorie :

Autres articles d'actualité sur la banque en ligne A lire également :
  • 28/04/2016 à 14h52 - Orange Bank sur les rails
    L'alliance d'Orange et de Groupama Banque va permettre de concrétiser le projet de nouvelle banque mobile
    Un nouvel acteur sur un marché concurrentiel L’opérateur télécom a confirmé en fin de semaine dernière avoir signé un accord avec Groupama afin d’acquérir sa filiale, Groupama Banque : cette opération doit lui permettre de lancer la création d’une banque, devant être [...]
  • Les services offerts par les nouvelles technologies dans le domaine de la finance restent peu connus du grand public et ne sont exploités que par une portion très limitée des épargnants.
    Le marché des « fintech » est en plein boom en France. Ces start-up de la finance, qui développent de nouveaux services pour s'assurer, gérer et investir son épargne, se multiplient ces dernières [...]
  • La Banque Postale vient d'annoncer le lancement de son crédit renouvelable. Une démarche commerciale surprenante dans un contexte économique et législastif où le crédit à la consommation est vu d'un très mauvais oeil : détails.
    Alors que les ménages sont de moins en moins nombreux à détenir un crédit à la consommation en France car ils sont 27,6% à la fin 2012 contre 30,2% en [...]
    Catégorie :
  • la Banque centrale européenne a baissé le taux directeur dans le but de redynamiser la croissance européenne. Une mesure à laquelle les économistes s'attendaient mais qui devra être complétée avec d'autres moyens pour faire repartir l'économie en Europe.
    La Banque centrale a, sans grande surprise, abaissé son principal taux directeur, l’amenant à son plus faible niveau [...]
    Catégorie :