En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
Assurance Vie

Le Meilleur de l'Assurance Vie en ligne

Quelle est la Meilleure Assurance Vie en ligne ?

L’assurance-vie est un contrat d’assurance qui garantit le versement d’un capital en cas de décès ou de survie de l’assuré. Rendements intéressants, fiscalité avantageuse sur les revenus et en cas de succession sont autant de points positifs qui motivent aujourd’hui les épargnants à se tourner vers l’assurance vie, mais derrière ces contrats se cache une offre diversifiée qui complexifie le choix pour les clients.

Liste des contrats d’assurance-vie référencés sur banques-en-ligne.fr

comparateur assurance vie

Tout savoir sur les assurances vie

Sous le terme « Assurance-vie », il existe en réalité deux grandes familles de contrats qu’il faut distinguer : l’Assurance-Vie par Capitalisation et l’Assurance-Obsèques. Ce sont les contrats de capitalisation - Epargne Assurance - que l’on appelle communément l’Assurance Vie.

La Capitalisation ou Epargne Assurance est un pur produit d’épargne qui permet de faire fructifier son argent à long terme dans le but d’un financement de projet, d’investissement ou de préparation de la retraite par exemple.

Durée - Fiscalité : le contrat a une durée définie à l’avance d’au moins 8 ans pour garantir les avantages fiscaux offerts par ce placement (Abattement de 4600€ d’intérêts par personne). Cette durée peut être prorogée en fonction des offres. Un rachat partiel ou total est possible, car c’est une épargne disponible, mais avant 8 ans, les avantages fiscaux ne sont pas acquis et les intérêts des sommes placées seront taxés : déclaration à l’Impôt sur le Revenu sans abattement avant 8 ans ou option Prélèvement Forfaitaire Libératoire à 35% entre 0 et 4 ans, 15% entre 4 et 8 ans et 7,5% au delà de 8 ans pour les intérêts hors abattement.

Terme - Échéance et Bénéficiaires : Pour son échéance, le client peut choisir des garanties différentes : garantie en cas de vie, en cas de décès ou mixte. Dans le cas d’une garantie en cas de décès - communément appelée « prévoyance » - le client désigne une ou plusieurs personnes bénéficiaires de son choix, pour leur transmettre, en cas de décès, l’épargne capitalisée ou un capital minimum prévu à l’avance, tout en offrant d’importants avantages fiscaux en matière de succession.
Attention ! Il est important d’informer ses proches lorsque l’on souscrit ce type de contrats, car chaque année, des sommes astronomiques ne sont pas réclamées aux organismes financiers. Ces contrats tombent alors en déshérence faute de règlement.

Un autre point à définir au moment de la souscription d’un contrat d’assurance vie, c’est la sortie du capital à l’échéance : le souscripteur a le choix entre une sortie en rentes ou en capital.

Supports d’investissements et Modes de Gestion : En France, on distingue 2 types de supports :

  • Les supports en euros : les sommes placées sont investies en « fonds euros ». Totalement sécurisé, ce placement garantit le capital et les intérêts cumulés, et même si la plupart du temps, la rémunération annuelle est meilleure que sur les livrets d’épargne classiques, la rentabilité n’est pas la plus intéressante et a tendance à baisser ces dernières années.
  • Les supports en Unités de Compte (UC) : Le capital est, avec ces supports, directement investi sur les marchés financiers (actions, obligations, immobilier…) et ne bénéficie d’aucune garantie, mais la performance est au rendez-vous, à long terme.

Il est tout à fait possible de mixer les différents supports en fonction des priorités de chacun et la répartition entre support euros et UC, ainsi qu’entre les différents supports d’UC, peut être modifiée à tout moment, moyennant des frais d’arbitrage. C’est ce qu’on appelle les contrats « multisupports »

  • Les modes de gestion : pour le choix de contrats investis de manière diversifiée en multisupports, le souscripteur peut choisir de gérer lui-même son contrat (gestion libre) ou de confier totalement ou partiellement, la gestion à des experts financiers, en choisissant le profil et le degré de risques des investissements réalisés sur son capital. Des options de gestion automatique pour garantir le capital et aider à dynamiser votre portefeuille sont proposées.

Frais : Une information importante à prendre en compte lors de la souscription d’un contrat d’assurance-vie, ce sont les frais qui peuvent rapidement faire grimper la facture. Un contrat de ce type est soumis à différents frais, exprimés en pourcentage sur les sommes concernées :

  • Les frais d’entrée : pourcentage prélevé sur chaque versement effectué sur le contrat (jusqu’à 5% des primes)
  • Les frais de gestion annuel : pourcentage annuel sur les montants cumulés du contrat (entre 0,5 et 1% des encours, mais plus élevés sur les UC)
  • Les frais d’arbitrage : prélevés lors d’un changement de supports d’investissement. Les organismes financiers peuvent offrir des opérations dans le courant de l’année et la plupart des opérations sont gratuites pour les contrats en ligne.
  • Plus rarement, des frais de dossier prévus pour l’enregistrement administratif du contrat peuvent être comptés.