En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok

Les assurances

Il n'est pas facile de s'y retrouver dans l'éventail des offres d'assurances que vous proposent les banques en ligne. Il existe plusieurs sortes d'assurances qui couvrent à peu près tous vos besoins au quotidien. Voici un mini lexique à maîtriser en matière d'assurance.

Une assurance : en échange du règlement d'une cotisation à l'assurance, cet organisme vous apporte une aide financière en cas de dommage, d'accident ou de maladie.
Il vous est possible d'assurer votre logement, votre véhicule, mais également votre santé à différent degrés de risque. Ainsi on trouve différent type d'assurance : auto, moto, habitation, santé. Toutes les assurances proposent des formules diverses et variées en fonction de vos besoins.
Le vocabulaire et les principes de l'assurance peuvent parfois paraître barbares mais en réalité les termes utilisés relèvent de mécanismes très simples et compréhensibles de tous.

La police d'assurance est le contrat qui fixe toutes les règles et les relations entre l'assurance et l'assuré. Si vous décidez de prendre une assurance, vous signerez une police d'assurance. Ce document établit à la fois les conditions générales communes aux assurés de votre assurance; mais également les conditions qui correspondent à ce que vous avez souscrit en particulier. Par exemple la police fixe vos cotisations, la nature des dommages que votre assurance vous garantit et les délais de vos dédommagements.

Une franchise est une partie financière qui vous reste à prendre en charge en cas de sinistre. Votre assurance va régler une partie des frais mais vous devez contribuer à la partie non prise en charge par votre assurance. La franchise est définie à l'avance dans la police d'assurance.

La prime est la cotisation que vous devez régler à votre assureur en contrepartie de votre couverture. Votre prime est fixée selon votre profil de conducteur. Ainsi selon que vous soyez un homme ou une femme, que vous habitez en ville ou à la campagne, selon le modèle et l'année de mise en circulation de votre voiture, les assureurs établissent alors votre tarif à partir de ces critères et d'un barème propre à leur compagnie d'assurance.

La notion Bonus/Malus est un système que les assureurs utilisent pour encourager les automobilistes à être prudents. Ce sont des coefficients calculés sur une année qui tient compte de vos accidents ou de votre prudence sur la route pour réévaluer vos cotisations. Lorsque vous souscrivez une police d'assurance, vous avez un coefficient de 1 (ni bonus, ni malus).
Si au cours de l'année, vous avez eu un accident, un malus vous sera attribué. Et par conséquent votre prime d'assurance (votre cotisation) augmentera pour l'année suivante. Votre malus disparaîtra si vous n'avez pas eu d'accident dans les 3 années qui suivent.
Si vous n'avez pas eu d'accidents, vous bénéficierez d'un bonus qui réduira le montant de vos cotisations.

Les garanties de l'assurance, prévues dans le contrat d'assurance, sont les situations que votre assureur va prendre en charge à votre place en cas de sinistre. Il existe plusieurs types de garanties comme la garantie incendie, perte ou vol, la réparation de biens. Prenons un exemple. La responsabilité civile est garantie par la majorité des assurances. Si vous avez cassé une chaise chez vos amis. Vous êtes responsable d'un dommage. Votre assurance peut rembourser la réparation de la chaise de vos amis parce qu'elle garantit votre responsabilité.

La déclaration d'assurance : en cas de sinistre ou d'accident, vous devez signaler tout évènement à votre assurance, de même que vous devez déclarer votre situation passée d'assuré.
Le dommage peut être corporel et accidentel. Il est pris en charge par les garanties de l'assurance.
L'expertise se fait avant de conclure un contrat avec votre assureur afin d'évaluer le montant de vos biens à assurer. Elle se fait également après un sinistre ou un accident pour évaluer le montant des travaux à réaliser sur vos biens. Le sinistre est un évènement qui cause un dommage comme par exemple le vol, l'incendie, le dégât des eaux.

L'assurance automobile : la loi impose que tous les conducteurs aient une assurance. S'il vous arrive un accident, c'est l'assurance du responsable du dommage qui prend en charge la réparation ou le remboursement des dommages. Vous devez même assurer un véhicule qui ne roule pas, c'est obligatoire.

Les garanties des assurances automobiles : les assurances auto présentent de nombreuses garanties. Autant dire que c'est le parcours du combattant pour choisir les garanties qui vous correspondent. Il faut être vigilant aux clauses de la police d'assurance qui liste les conditions générales et particulières de votre assurance.
Attention aux tarifs qui peuvent vous sembler avantageux en présentant des formules minimum où certaines situations ne sont pas couvertes.

La garantie tiers collision est la garantie minimum qu'une assurance auto doit prendre en charge. Ce sont les dommages liés à la responsabilité civile de l'automobiliste.

La garantie du conducteur : en cas d'accident le conducteur responsable peut être couvert par son assurance s'il est blessé par exemple. Certaines assurances proposent cette garantie en formule de base. Pour savoir si vous êtes bien pris en charge par votre assurance, il faut veiller à certains points.

Le mode d’indemnisation peut être calculée selon un forfait établi selon un barème propre à votre assurance ou alors l'indemnisation est évaluée selon l'étendue réelle du préjudice que vous avez subi. Il existe un seuil et un plafond d’indemnisation. Votre assurance dispose de barèmes pour évaluer la prise en charge. Certaines assurances vérifient le degré et la durée de votre invalidité avant de vous verser une indemnité. De plus, la garantie conducteur peut s'appliquer à partir d'un certain montant du préjudice subi.

Les garanties du véhicule : votre assurance peut vous proposer deux sortes de garanties:
-La garantie collision vous permet d'être indemnisé en cas de dommage avec un tiers.
-La garantie "tout accident" vous couvre quelque soit la nature de dommage subi par votre véhicule.
Il en existe d'autres associées à votre véhicule comme la garantie bris de glace, la garantie incendie-explosion, la garantie attentats-catastrophe naturelle et la garantie vol.

Soyez vigilant car ces garanties excluent des situations comme par exemple la garantie incendie-explosion exclue les origines de court circuit. Il vous faudra alors souscrire une extension spécifique pour être couvert.

L'assurance habitation : recouvre les mêmes règles que l'assurance automobile mais il existe quelques variantes. Les sinistres spécifiques à l'habitation sont en général les dégâts des eaux, les effractions , les vols, les explosions-incendies. C'est pourquoi les assurances proposent des contrats multirisques habitation.

Avant de souscrire à une police d'assurance habitation, veillez aux termes suivants :

-Personnes assurées: ce sont toutes les personnes assurées du logement, votre famille ainsi que les visiteurs et vos animaux de compagnie.
-Le mobilier de votre logement est constitué de vos meubles essentiels au quotidien, lit, tables, chaise, armoire de rangement mais également tous les objets de décoration, loisir.
-Objets de valeur: Vos objets de valeur tels que vos tableaux ou vos bijoux seront indemnisés soit selon un pourcentage allant de 10 à 15 % de la valeur totale de votre capital à assurer; soit selon un indice de référence commun à tous les assureurs.
-Il vous est possible de faire expertiser votre bien pour évaluer sa valeur. Votre assurance peut alors vous proposer une garantie particulière pour vos objets de valeur.

Ce qu'il faut savoir :

Le délai du constat de sinistre : si vous constatez un dégât des eaux, il vous faut le déclarer à votre assurance dans les 5 jours de la découverte; 2 jours s'il s'agit d'un vol et 10 jours s'il s'agit d'un sinistre causé par une catastrophe naturelle (déclarée par un arrêté publique par votre département). Même si les assurances disposent d'un service en ligne par téléphone pour faire la déclaration de sinistre, il vaut mieux produire un écrit.
Après un sinistre, mettez à l'abri ce qu'il reste à protéger. Par exemple si la toiture de votre maison est endommagée, l'eau de pluie risque de s'infiltrer. Les garanties proposées ne prennent pas en compte les conséquences du dommage comme les dégâts des eaux après que la toiture soit endommagée. Vous devez prévenir l'assureur dans les plus brefs délais et négocier avec lui l'avance de la mise hors d'eau de votre toit par un couvreur.

Assurance vis à vis du locataire : la loi impose que le locataire engage sa responsabilité vis à vis du propriétaire et de vos voisins en cas de dommage. Si vous êtes locataire, vous devez vous assurer. Le but est de vous prémunir contre les risques liés à la location. C'est à dire les dommages que vous pourriez engendrer dans le logement loué (dégât des eaux, incendie, dégradation des éléments du logement...). Le locataire doit souscrire obligatoirement à cette assurance de base.
En parallèle, vous devez assurer votre patrimoine. Ainsi les assurances proposent plusieurs bouquets de garanties. Prenez le temps de comparer selon vos besoins et vos biens.

Assurance vis à vis du propriétaire : sachez que les propriétaires ne sont pas obligés d'assurer leur logement. Néanmoins cela est fortement recommandé , surtout vis à vis de vos voisins.
Les types de biens à assurer : le logement à proprement dit, les dépendances atenantes,les terrasses, les cours, les murs et les arbres (s'il sont centenaires). Certaines assurances ne garantissent pas les dépendances qui n'ont pas de fondations. Il faut donc être vigilants sur les exceptions des garanties que proposent les assurances. Les piscines par exemple, ne sont pas comprises dans les garanties classiques multirisque habitation et nécessitent une extension de garantie.

Si vous êtes propriétaire d'un logement que vous louez. Il vous est conseillé de souscrire à une assurance pour couvrir les dégâts causés en cas de sinistre.
Si vous êtes propriétaire d'un appartement dans un immeuble, sachez que le syndic de copropriété doit avoir une assurance pour garantir au moins les parties communes. Vous devez donc vérifiez si la police d'assurance que vous avez souscrit ne recoupe pas celle de la copropriété. Si c'est le cas, vous pouvez prendre une assurance pour garantir des parties privatives( c'est à dire seulement votre appartement).

information mise à jour le 24/08/2016