En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok

Qu'est-ce qu'une néo-banque ?

néo-banque définition

Définition d'une néo-banque

La néo-banque est une banque digitale dont les produits et les offres ne sont accessibles que par une application mobile. C'est notamment ce qui les différencie des banques en ligne. Leur stratégie consiste à attirer des clients en mettant à leur disposition des services non bancaires utiles qui leur font gagner du temps dans leurs tâches du quotidien. Les néo-banques s’appuient sur des interfaces fluides, ergonomiques et simples pour bonifier l’expérience client. Leurs services s’articulent autour d’une simple carte de crédit et leurs frais sont moins couteux que les tarifs des banques traditionnelles.

Quelques exemples de néo-banque

Les banques 100 % mobile sont issues de grands groupes bancaires établis à l’instar d’Hello Bank!, filiale de BNP Paribas, ou proviennent directement de projets de start-up. Celles-ci sont généralement adossées à des acteurs traditionnels (Soon avec Axa Banque, Fidor avec BPCE, etc.). Pourquoi ? Parce qu’elles ne disposent pas toujours de l’agrément bancaire. En étant partenaire d’une banque traditionnelle, ces néo-banques peuvent évoluer en tant qu’établissement de paiement. Certains experts distinguent d’ailleurs les néo-banques « cosmétiques » sans licence bancaire et les néo-banques qui réinventent le modèle de banques de dépôt (Compte Nickel, Anytime, Atom Bank, N26, etc.).

Le succès du modèle de banque mobile attire de nouveaux acteurs. Outre le lancement d’Orange Bank en 2017 et la filiale digitale de La Banque Postale l’année suivante, ce sont les sociétés de la grande distribution qui veulent pénétrer ce marché : Carrefour avec C-Zam, rachat de Morning par Edel, filiale bancaire d’E.Leclerc, Oney pour Auchan, etc.

information mise à jour le 23/06/2017