En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
La Médiation du crédit prend en compte le financement participatif

La Médiation du crédit prend en compte le financement participatif

Ce mode de financement, soutenu par une loi spécifique en 2014, profite à de nombreuses entreprises.

La Médiation du crédit, créée en 2008, a signé ce mois-ci un accord avec l’association Financement participatif France (FPF), qui fédère les plates-formes de crowdfunding. C’est un pas important pour le secteur, qui prend de mois en mois une importance croissante dans le paysage du financement de l’économie réelle. La Médiation du Crédit pourra donc informer les entreprises de toutes tailles des possibilités offertes par les portails de crowdfunding. Une nouvelle porte ouverte au financement alternatif aux banques, qu’a justifiée Fabrice Pesin, médiateur national du crédit : « La médiation a vocation à s’approprier ces nouvelles modalités de financement afin d’aider au mieux les entreprises qui la saisissent », a plaidé le responsable. Depuis sa création, la Médiation du Crédit a permis le déblocage de 6,1 milliards d’euros de crédits bancaires, qui ont profité à environ 20 000 entreprises. Pour autant, les cloisons entre crowdfunding et financement bancaire ne sont pas si étanches : des montages entre les deux formes de crédit sont possibles, et seront proposés aux entreprises s’adressant à la Médiation du crédit.
En droite ligne avec les prérogatives de l’institution, les entreprises qui n’auront pas pu obtenir de crédit en passant par le financement participatif pourront avoir recours à la médiation, comme c’est le cas aujourd’hui lorsqu’il s’agit de difficultés à l’accès au prêt bancaire. Un certain nombre d’entreprises, aujourd’hui, trouvent une solution pour se financer lorsque la banque leur ferme les portes. « Si les plates-formes pouvaient ainsi contribuer au financement de 50 à 100 entreprises, ce serait déjà une belle performance », a fait remarquer Nicolas Lesur, président de Financement Participatif France. Le prêt sans garantie est l’une des principaux atouts du crowdfunding, même si les plates-formes restent très sélectives sur les projets qui leur sont présentés.

Banques en ligne

Article rédigé par Elsa Rédacréa
Journaliste, Rédactrice web et Photoreporter
pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Comment les Français financent-ils les études de leurs enfants ?
Lire

L'article

Comment les Français financent-ils les études de leurs enfants ? Le 08/06/2018 à 10h44
L'immobilier en fonction des générations
Lire

L'article

Marché immobilier : quelles perceptions en ont les Français ? Le 06/06/2018 à 09h53
Crédit immobilier en ligne : l'offre promotionnelle d'ING Direct à ses clie
Lire

L'article

Crédit immobilier en ligne : l'offre promotionnelle d'ING Direct à ses clients actifs Le 04/06/2018 à 10h11