En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Hello Bank : dans la bonne dynamique du monde bancaire en ligne

Hello Bank : dans la bonne dynamique du monde bancaire en ligne

Comme toutes les banques en ligne, Hello Bank, la filiale 100 % digitale de BNP Paribas, a connu une forte progression en 2015.

Hello Bank avait recruté, en fin d’année dernière, 237 000 clients dans l’Hexagone, pour une base de 101 000 en décembre 2014 : de quoi nourrir de très bons espoirs pour 2015, en France comme ailleurs.

Aujourd’hui, Hello Bank est active en Allemagne, en Belgique, en Italie et en Autriche : quatre pays qui regroupent plus de deux millions de clients. L’accès à la banque en ligne lancée en 2013 est de plus en plus indépendant à la détention d’un compte ouvert chez BNP Paribas. « Les deux tiers de la clientèle de Hello bank!, en France comme au global, sont de nouveaux clients, et un tiers est issu des réseaux de BNP Paribas », précise Thierry Laborde, directeur général adjoint du groupe bancaire et responsable du pôle marchés domestiques. Pour le responsable, la banque en ligne « est déjà rentable, car son modèle a été construit à coût marginal ». L’établissement digital n’a pas eu l’obligation de réaliser des investissements très lourds pour être opérationnel, puisqu’il a bénéficié des infrastructures et des ressources déjà en place de BNP Paribas pour disposer des moyens nécessaires en matière d’informatique, de back-office ou de centre d’appels.

Forte de ces atouts, Hello Bank a pu proposer dès son lancement des services que d’autres banques en ligne ont dû mettre en place progressivement, typiquement le crédit à la consommation ou le crédit immobilier. Plus qu’une mise en concurrence entre les trois versions de la banque - traditionnelle avec accès aux agences, vitrine en ligne et banque digitale indépendante - BNP Paribas mise sur le choix fluide et sans concurrence de sa clientèle vers l’un de ces modèles selon le profil et les besoins. Le groupe souhaite développer sa banque en ligne en Europe centrale et aux Etats-Unis.

Banques en ligne

Article rédigé par Elsa Rédacréa
Journaliste, Rédactrice web et Photoreporter
pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Lire

L'article

Boursorama Banque confirme que le marché français est sa priorité Le 22/06/2018 à 08h23
La néobanque N26 revendique 1 million de clients en Europe
Lire

L'article

La néobanque N26 revendique 1 million de clients en Europe Le 18/06/2018 à 08h32
hsbc change de cap
Lire

L'article

De la restructuration à la croissance : HSBC change de cap Le 17/06/2018 à 09h22