En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Assurance-vie en ligne : les FinTech s'y mettent

Assurance-vie en ligne : les FinTech s'y mettent

Les algorithmes et robot advisor des FinTch arrivent sur le marché de l'assurance vie en ligne avec de nouveau modèle : détail.

Succès des assurances-vie en ligne

Les contrats d'assurance vie des banques en ligne ont longtemps concurrencé ceux des banques traditionnelles. Ainsi ING Direct, Fortuneo Banque, Boursorama ou encore BforBank sont autant d'établissements bancaires en ligne à proposer une gamme étendue de contrats en unité de compte gérés par des sociétés de prestiges telles que Edmond de Rothschild Asset Management ou Lazard Frères Gestion. Avec des rendements nettement meilleurs pour les fonds en euros (dont les taux servis ces trois dernières années sont largement au-dessus de 3% net), des contrats multi-supports dépourvus de frais d'entrée et de sortie ou encore de frais prélevés sur les primes versées et des tarifs de courtage très avantageux, les assurance vie des banques en ligne ont largement dominé sur le marché pendant une dizaine d'année.

Concurrence des algorithmes des FinTech

A l'image d'Advize, des sociétés financières proposent un nouveau modèle d'investissement pour les assurance vie sous forme de mandat de gestion automatisé. Ces FinTech basent donc leurs services sur un algorithme ou des robots définissant plusieurs profils de portefeuille type. Des sociétés ont ainsi développé leurs activités dans ce sens là, telles que Yomoni, FundShop ou encore Marie Quantier. Ainsi invité à témoigner dans Les Echos Patrimoine, l'un des fondateurs de FundShop, précise que leur valeur ajouté est « d'optimiser la gestion de multi-supports déjà souscrits par l'investisseur ». FundShop qui présente actuellement une dizaine de contrat en proposera une cinquantaine. D'autres FinTech présentent des modèles différents comme Yomoni qui a indiqué « vouloir casser les codes du secteur ». La société a enfin pour ambition de « faciliter la gestion d'épargne long terme de tous les Français».

Bien d'autres acteurs de l'assurance vie en ligne arrivent de toute part avec leur modèles d'algorithmes proposés aux épargnants et comptent bien s'installer sur le devant de la scène d'ici quelques années.

Banques en ligne

Article rédigé par Stéphane Lormeau
Editeur d'actualités et d'expertises de la banque en ligne
site de référence : www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Pluie de récompenses pour le courtier d'épargne en ligne Linxea
Lire

L'article

Pluie de récompenses pour le courtier d'épargne en ligne Linxea Le 11/06/2018 à 09h30
Les Français, plus consommateurs qu'épargnants ?
Lire

L'article

Les Français, plus consommateurs qu'épargnants ? Le 22/05/2018 à 09h42
qu'importe le rendement, pourvu qu'on ait la sécurité
Lire

L'article

Epargne : qu'importe le rendement, pourvu qu'on ait la sécurité Le 13/05/2018 à 08h07