En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Le renouveau du crédit à la consommation

Le renouveau du crédit à la consommation

Plusieurs données montrent que le crédit à la consommation repart en France. L'activité des établissements spécialisés s'est notamment accrue de 5,9% en 2015.

Les signes d’amélioration sont là. L’an passé, la production de crédit à la consommation par les établissements spécialisés a grimpé de 5,9%, pour atteindre un total de 36,49 milliards d’euros, selon les statistiques de l’Association française des sociétés financières (ASF), dévoilées le 19 février 2016. En 2014, la hausse s’était limitée à 1,2%.

Forte progression des Locations avec Option d'Achat automobile

Cette accélération de l’activité est « liée au développement soutenu des financements d’automobiles neuves réalisés sous forme de location avec option d’achat (LOA) », explique l’ASF. Les LOA automobile ont ainsi bondi de 46,7% en 2015, à 4,02 milliards d’euros, après avoir déjà augmenté de 17,6% en 2014. Les autres opérations de location avec option d’achat ont également progressé de 24%, pour s’établir à 461 millions d’euros.
Les opérations de crédit « classiques » observent une croissance bien plus modérée, de 2,1%, à 32 milliards d’euros. Parmi elles, les prêts personnels se sont accrus de 6,4%, à 12,54 milliards d’euros. En revanche, le recours aux crédits renouvelables a diminué de 3,5%, pour représenter seulement 10,01 milliards d’euros, toujours selon les données chiffrées de l’ASF.

Hausse du taux de détention des ménages

Dans son rapport publié le 28 janvier 2016, l’Observatoire des crédits aux ménages (OMC) confirme la reprise du crédit à la consommation. Le taux de détention de ce type de prêt enregistre « une légère augmentation », indique l’OMC, ce qui constitue une première depuis 2008. Il se situe ainsi à 26%, quand 25,6% des foyers français avaient eu recours au crédit à la consommation en 2014.
Cette hausse « résulte pour l’essentiel de la part des ménages ayant contracté des crédits à la consommation directement auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit (hors crédits renouvelables), soit 18,1 % des ménages en 2015, contre 17,2 % en 2014 », détaille l’Observatoire.

L’amélioration du moral des Français expliquerait ce rebond. Toujours selon l’OMC, 47,7% des ménages estiment que leur situation financière se stabilise et 11% ont même l’impression qu’elle s’améliore.

Banques en ligne

Article rédigé par Stéphane Lormeau
Editeur d'actualités et d'expertises de la banque en ligne
site de référence : www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Comment les Français financent-ils les études de leurs enfants ?
Lire

L'article

Comment les Français financent-ils les études de leurs enfants ? Le 08/06/2018 à 10h44
L'immobilier en fonction des générations
Lire

L'article

Marché immobilier : quelles perceptions en ont les Français ? Le 06/06/2018 à 09h53
Crédit immobilier en ligne : l'offre promotionnelle d'ING Direct à ses clie
Lire

L'article

Crédit immobilier en ligne : l'offre promotionnelle d'ING Direct à ses clients actifs Le 04/06/2018 à 10h11