En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Assurance dommage : BNP Paribas s'allie avec la MatMut

Assurance dommage : BNP Paribas s'allie avec la MatMut

Soucieux de diversifier ses activités pour booster ses revenus, le groupe bancaire, BNP Paribas, devrait se lier avec la Matmut.
bnp paribas matmut

BNP Paribas détiendrait 66 % du capital de la structure commune avec la MatMut.

BNP Paribas et Matmut : protocole d’accord

Selon Les Echos, la banque de la rue d’Antin va constituer une entreprise commune avec la Matmut, l’assureur mutualiste. Le lancement de leur assurance-dommage (offre IARD) aux particuliers (auto, deux-roues, multi risque habitation, assurance scolaire, protection juridique, assistance aux personnes au domicile et en déplacement), puis aux professionnels (TPE, PME, association), sera prévu pour le 1er janvier 2018. Au sein de cette alliance stratégique sur 10 ans, BNP Paribas détiendrait 66 % du capital, contre 34 % pour la Matmut.

BNP Paribas, un futur géant de la bancassurance ?

D’après les classements de « L’Argus de l’assurance », BNP Paribas Cardif (filiale d’assurance maison) n’arrivait qu’en 19ème position en assurance auto, en 2015, et en 15ème position en assurance habitation multirisque. Jusqu’alors, l’opérateur était en partenariat avec AXA, via leur compagnie commune d’assurance dommages Natio Assurance. Les résultats ne décollent pas puisqu’en 2014, le mariage affichait 135 000 contrats assurance auto, et 44 000 contrats assurance maison, pour un chiffre d’affaire de 170 millions d’euros. Parallèlement, les concurrents voyaient leurs souscriptions s’envoler, à l’instar du Crédit Agricole Assurances, des Assurances du Crédit Mutuel, ou du dernier venu La Banque Postale.

Entre ambition et fenêtre d’opportunité

BNP Paribas souhaite profiter de la possibilité qu’ont désormais les clients de pouvoir changer d’assureurs après un an d’ancienneté. Mais avant de séduire une clientèle extérieure, la banque peut déjà compter sur un vivier de plusieurs millions de clients potentiels. Selon un dossier de présentation, les objectifs sur dix ans ciblent un taux de pénétration de 32 % au sein de ses usagers, soit 3,7 millions de contrat pour 808 millions d’euros de primes. D’ici 2020, BNP Paribas escompte un taux d’équipement de 16 % de ses clients, représentant 1,7 million de contrats.

L’assurance-dommage est un relais de croissance pertinent à l’heure où les taux bas rognent les bénéfices des banques. BNP Paribas résiste au contexte des taux bas avec un bénéfice net de 1,886 milliard d'euros au troisième trimestre 2016 (+ 3,3 %). Avec cette alliance, BNP Paribas a pour objectif d'apporter une nouvelle source de revenus au groupe bancaire. Cela passe notamment par la fidélisation des clients. Comme La Banque Postale le prouve, la connaissance des usagers, la fréquence des contacts, et l’importante force de frappe commerciale, offrent des perspectives plus qu’encourageantes en la matière.

Banques en ligne

Article rédigé par Olivier B.
Rédacteur web pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Assurance emprunteur : la résiliation encore peu connue
Lire

L'article

Assurance emprunteur : la résiliation encore peu connue Le 13/09/2018 à 08h52
Assurance emprunteur : davantage de maladies concernées par le « droit à l'
Lire

L'article

Assurance emprunteur : davantage de maladies concernées par le « droit à l'oubli » Le 30/08/2018 à 10h19
clarification banque de france resiliation assurance emprunteur
Lire

L'article

Assurance emprunteur : des clarifications sur la résiliation annuelle  Le 09/08/2018 à 08h15