En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
[INTERVIEW] - Crowdfunding : Edukys, plateforme de prêt étudiant fait sa rentrée !

[INTERVIEW] - Crowdfunding : Edukys, plateforme de prêt étudiant fait sa rentrée !

La jeune FinTech est la première plateforme de financement participatif destinée aux étudiants. Elle prépare une levée de fonds en capital. Pierre Loup, CEO d'Edukys, présente la plateforme de crowdfunding à banques-en-ligne.fr
Pierre Loup CEO Edukys

Crédit photo : Edukys

Edukys, une solution pour " aider ceux qui sont issus d'un milieu modeste à obtenir un financement pour leurs études " : Pierre Loup

Banques-en-ligne.fr (BEL) : Pouvez-vous nous présenter votre plateforme de financement participatif ?

Pierre Loup (PL) : Edukys est une plateforme de financement participatif dédiée aux prêts étudiants. Nous mettons en relation des étudiants qui recherchent un complément de financement avec des investisseurs (prêteurs). Côté étudiants nous ciblons tous ceux qui ne parviennent pas à obtenir un prêt bancaire classique. Côté prêteurs, nous proposons un produit d' "impact investing" sous forme de prêts rémunérés, qui allie un rendement attractif et un très fort impact social.

BEL : Présentez-nous la clientèle étudiante visée par votre plateforme. Quels sont les avantages qu’un étudiant peut trouver en recourant à vos services ?

PL : Nous visons en particulier les étudiants dont le dossier ne peut pas être accepté par une banque traditionnelle. Il s'agit la plupart du temps de ceux qui n'ont pas de caution suffisamment solvable, ou pas du tout de caution. Et c'est là le premier avantage de notre solution : aider ceux qui sont issus d'un milieu modeste à obtenir un financement pour leurs études. Ensuite, l'intérêt pour l'étudiant est que le processus d'obtention du crédit est réalisé à 100 % en ligne, de la création du projet jusqu'au versement de l'argent sur son compte personnel.

BEL : Pensez-vous que les banques jouent leur rôle auprès des étudiants ayant besoin de financements ?

PL : Personnellement je ne juge pas l'action des banques qui sont (en dehors de La Banque Postale) des sociétés privées. Elles sont libres de fixer leur stratégie de développement. Je constate simplement que la plupart d'entre elles appliquent des conditions très strictes dans le cadre de l'octroi de crédit, en ciblant les étudiants qui ont la capacité d'apporter une caution très solide de leurs parents.

" Nous acceptons uniquement les étudiants sérieux, motivés, et avec un parcours scolaire cohérent" : Pierre Loup

BEL : Comment faîtes-vous l’analyse du « potentiel de l’étudiant », en d’autre terme comment évaluez-vous le risque ?

PL : Je ne peux pas donner tous les détails, mais voici néanmoins quelques éléments pour comprendre le principe. En résumé l'idée est de prendre en compte le parcours scolaire réalisé ainsi que le métier visé par l'étudiant, afin de déterminer s'il a une forte probabilité de trouver un emploi et donc de rembourser sans problème son prêt. Notre modèle utilise par exemple les taux d'embauche et salaires moyens par secteur d'activité. Au final nous acceptons uniquement les étudiants sérieux, motivés, et avec un parcours scolaire cohérent, pour lesquels nous estimons qu'ils ont une très bonne capacité future de remboursement.

BEL : Quel est le coût d’emprunt pour l’étudiant qui emprunte par l’intermédiaire de Edukys ?

PL : L'étudiant a à sa charge les intérêts (qui reviennent aux prêteurs) ainsi que les frais de la plateforme (le revenu d'Edukys). Les taux d'intérêts sont compris entre 5 et 7 % par an. Les frais payés à la plateforme sont de 4,5 % TTC sur le versement initial et de 0,04 % du capital restant dû à chaque mensualité.

" Les taux d'intérêt sont fixés en fonction du niveau de risque sur la base de notre analyse " : Pierre Loup

BEL : Coté investisseur, vous annoncez des taux d’intérêt situés entre 5 et 7%. Comment fixez-vous le taux de rémunération ?

PL : Les taux d'intérêt sont fixés en fonction du niveau de risque sur la base de notre analyse . Le taux augmente avec le niveau de risque.

BEL : Que conseilleriez-vous à un investisseur qui souhaite prêter 10 000 euros sur votre plateforme pour optimiser son placement (tant en terme de rémunération que de risques) ?

PL : Je lui conseillerais de privilégier la diversification en répartissant, de façon homogène, sa mise sur le plus de projets possible.

BEL : De quelles informations dispose l’investisseur et comment cela se passe en cas d’impayé ?

PL : L'investisseur a accès à un tableau de bord qui lui permet de suivre tous ses investissements ainsi que le processus de remboursement. En cas d'impayé, Edukys utilise les 30 premiers jours pour tenter de régulariser la situation. Puis, en cas d'échec, Edukys mandate une société de recouvrement spécialisée dans le traitement des créances civiles. Pendant cette phase, les prêteurs concernés sont informés de l'avancée de la procédure une fois par mois.

BEL : L’investisseur perçoit-il des intérêts pendant le différé de remboursement de l’étudiant ?

PL : Oui, une fois par mois.

" Des institutionnels investiront sur les mêmes dossiers que ceux que nous proposons aujourd'hui à des particuliers. " : Pierre Loup

BEL : En quoi consiste votre offre d’assurance emprunteur ?

PL : Le principe est de proposer une couverture (facultative) en cas de décès ou de perte d’autonomie de l'emprunteur. L'assurance couvre l'intégralité du capital restant dû aux investisseurs. L'emprunteur peut choisir de souscrire cette assurance directement en ligne au moment de la signature du contrat de prêt.

BEL : Actuellement votre plateforme est ouverte aux investisseurs particuliers. Envisagez-vous d’ouvrir aux investisseurs institutionnels ? Quels seraient les conséquences ?

PL : Oui de premiers investisseurs institutionnels pourront bientôt investir sur Edukys. Ils investiront sur les mêmes dossiers que ceux que nous proposons aujourd'hui à des particuliers. Je pourrai donner plus détails dès que le service sera lancé.

" A long terme, nous souhaitons apporter une solution de financement à plusieurs dizaines de milliers d'étudiants chaque année en France. " : Pierre Loup

BEL : Quel bilan pouvez-vous faire à moins d’un an d’activité par rapport à vos objectifs de lancement ?

PL : Nous avons pu d'abord constater la très forte demande côté étudiants qui valide les hypothèses de notre business plan. La communauté de prêteurs commence également à grandir parallèlement et de premiers investisseurs institutionnels ont marqué un intérêt pour le produit.

Le bilan est donc très positif avec de belles perspectives sachant que nous sommes portés par la très forte croissance du marché de la finance alternative (+ 112 % en 2016 par rapport à 2015 d'après l'association Financement Participatif France).

BEL : Quels sont les objectifs pour Edukys ?

PL : A long terme nous souhaitons apporter une solution de financement à plusieurs dizaines de milliers d'étudiants chaque année en France, soit une production de crédit de plus de 100 millions d'euros par an.

BEL : Vous entamez votre première Rentrée … étudiante. Que peut-on vous souhaiter ?

PL : Faire connaître Edukys auprès du plus grand nombre d'étudiants et de particuliers, et réaliser avec succès la levée de fonds en capital en cours de préparation.

Banques en ligne

Article rédigé par Stéphane Lormeau
Editeur d'actualités et d'expertises de la banque en ligne
site de référence : www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Guillaume Olivier Doré CEO de mieuxplacer
Lire

L'article

[INTERVIEW] - mieuxplacer.com vise 4500 clients d'ici 2019 Le 15/09/2017 à 17h07
Laurent Girard CEO et co fondateur de Yomoni
Lire

L'article

[INTERVIEW] - Yomoni, la fintech qui veut gérer votre épargne Le 23/08/2017 à 08h29
Fortuneo grégory guermonprez directeur fortuneo france
Lire

L'article

[INTERVIEW] - Fortuneo restera toujours la banque en ligne la plus compétitive ! Le 16/08/2017 à 10h41