En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
HiPay : des solutions de paiement adaptées à chaque entreprise

HiPay : des solutions de paiement adaptées à chaque entreprise

La FinTech HiPay bouscule le marché des paiements par son avance technologique, notamment dans l'analyse intelligente des données et le machine learning.
HiPay : des solutions de paiement adaptées à chaque entreprise

L’année 2017 devrait être déterminante pour le prestataire de paiement HiPay. En 2016, l’entreprise avait choisi de se recentrer sur son activité monétique et démontrer sa capacité à gérer près de 220 méthodes de paiements dans 150 pays différents. La cession du pôle micro-paiement en juillet dernier permet au groupe de réaliser le potentiel de croissance important de cette activité.

HiPay cède Micropaiement HiPay Mobile et se recentre sur la solution HiPay Sentinel

En juin 2017, la FinTech spécialisée dans les paiements a annoncé son intention de céder l’activité de Micropaiement HiPay Mobile. Deux offres ont été émises pour la reprise de ce projet dont l’une provenant de Gibmedia, un acteur français incontournable sur ce marché, détenue par l’actionnaire de référence de HiPay, BJ Invest. Cette offre s’est révélée la mieux-disante tant au niveau du prix proposé que de la structure de l’opération. La mise en œuvre de ce projet de cession devrait permettre à HiPay Group de se consacrer entièrement au développement de son activité monétique.

Le marché du e-commerce a connu une croissance de 14 % au premier trimestre 2017. Cette importante augmentation du volume de transactions en ligne confronte davantage les e-commerçants au risque de fraude. Au troisième trimestre 2017, le Groupe a donc lancé HiPay Sentinel, une technologie qui offre aux marchands « une gestion de fraude toujours plus efficace ». Ce service combine un module de scoring et des fonctionnalités basées sur des algorithmes de machine learning. Il complète la première technologie de détection des fraudes lancée par HiPay en 2014, Fraud Protection Service. « Nous avons compris les enjeux que représente l’expérience utilisateur. C’est en ce sens que nous avons pensé notre instrument de lutte contre la fraude, HiPay Sentinel », précise HiPay dans son communiqué.

Preuve que la solution offerte par HiPay répond à un réel besoin, dernièrement, le groupe PSA s’est doté du service de paiement en ligne de HiPay. Résolument tourné vers la digitalisation de ses activités dans le cadre de son plan Push-to-Pass, il propose désormais une solution d’e-paiement avec l’appui de ses partenaires, HiPay et BNP Paribas.

HiPay propose MyBank aux e-commerçants

La FinTech spécialisée dans les paiements élargit son offre et propose désormais la solution de virement bancaire MyBank aux e-commerçants. La société a constaté que le marché italien du e-commerce se positionne à la 5ème place en Europe. Les Italiens dépensent en moyenne chaque année 1.350 euros par acheteur sur Internet. Déjà lancée il y a plus de quatre ans, la solution MyBank offre aux marchands européens un moyen de paiement en temps réel et sans impayés. « Les e-commerçants européens de HiPay ont désormais accès aux méthodes de paiement locales les plus populaires dans le pays via une seule intégration : HiPay », précise Paola Trecarichi, Directrice Italie de HiPay.

L’ambition de la plateforme HiPay est de faire en sorte que les e-commerçants puissent identifier les leviers offerts par l’analyse des données paiement pour optimiser leur activité. Aujourd’hui, HiPay accompagne ses clients sur des sujets complexes comme la gestion de la fraude, l’encaissement omni-canal ou encore l’encaissement multidevise. La société compte poursuivre son développement sur le segment monétique tout en conservant ce rythme de croissance soutenu.

Pour aller plus loin

HiPay en quelques chiffres

HiPay a été créée en 2001 avec pour objectif de démocratiser les solutions de paiement en temps réel. En 2016, Grégoire Bourdin a été nommé au poste de Directeur Général de la société. Grégoire Bourdin est également le fondateur de la startup Treezor créée en 2014, sous l’égide de BJ Invest.
Pour rappel, Treezor est une plateforme Bank-as-a-Service qui propose des solutions de paiement par API. Elle facilite la gestion des paiements pour les commerçants, plateformes collaboratives et les banques.

Au troisième trimestre 2017, le chiffre d’affaires monétique du groupe HiPay s’est établi à 6 millions d’euros, marquant une hausse de 35 % par rapport par à l’année précédente. Ces résultats sont directement liés à la cession fin juillet de la division micropaiement et à la stratégie de recentrage du groupe sur son activité monétique.

Banques en ligne

Article rédigé par Nathalie J.
Rédactrice web pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Linxo rachète Sharepay et vise l'initiation de virement
Lire

L'article

Fintech : Linxo rachète Sharepay et vise l'initiation de virement Le 16/05/2018 à 07h13
Les FinTech d'assurance vie en ligne cherchent leur modèle économique
Lire

L'article

Les FinTech d'assurance vie en ligne cherchent leur modèle économique Le 05/02/2018 à 13h58
Ces FinTech françaises à surveiller au Paris FinTech Forum
Lire

L'article

Ces FinTech françaises à surveiller au Paris FinTech Forum Le 27/01/2018 à 10h42