En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
La Société Générale se tourne résolument vers le digital

La Société Générale se tourne résolument vers le digital

Dans son Plan stratégique et financier 2020 intitulé « Transform to grow », la Société Générale met tout en œuvre pour accélérer sa transformation digitale. Quelles sont les actions privilégiées ? Explications.
La Société Générale se tourne résolument vers le digital

La digitalisation, un des 5 piliers du plan 2020 « Transform to grow »

La Société Générale aborde ce plan stratégique à l’horizon 2020 comme un tournant après deux précédentes visées peu couronnées de succès. Dans son communiqué officiel, le Directeur général, Frédéric Oudéa, indiquait début décembre que : « dans un monde bancaire européen en pleine mutation industrielle, notre groupe est prêt à aborder une nouvelle étape de son développement et de sa transformation ». Pour ce faire, cinq pistes doivent être empruntées en synergie et simultanément : « croître, accélérer la transformation, en particulier digitale, de nos métiers, maintenir une stricte discipline de nos coûts, achever le recentrage du groupe, et ancrer à tous les niveaux de l’entreprise une culture de responsabilité. ».

La transformation digitale pour bonifier l’expérience client

Parmi les annonces médiatisées, la suppression de 900 postes supplémentaires est celle qui a résonné le plus. Cela porte en effet à 3 450 le nombre de postes effacés depuis 2015 (9 % des effectifs), « en priorité par des mobilités internes mais aussi des départs naturels et des départs volontaires ». Cette stratégie s’inscrit dans le cadre du mouvement de rationalisation de la banque de détail dans l’hexagone. La Société Générale souhaite ainsi automatiser 80 % de ses processus internes d’ici à 2020 pour « améliorer l’expérience client ». Ces gains de productivité additionnés à une organisation managériale plus horizontale et à la fermeture d’une centaine d’agences participent à l’effort d’économie de 1,1 milliard d’euros budgétés.

Boursorama : la banque de particuliers

Frédéric Oudéa explique que chaque pilier de la Société Générale est concerné par l’accélération de la transformation digitale : la banque de détail domestique, la banque de financement et d’investissement, et le réseau international et les services financiers spécialisés. Il précise que « dans les prochaines années, nous voulons maintenir la complémentarité de nos trois enseignes de banque de détail en France (Société Générale, Crédit du Nord et Boursorama) sachant que pour de nombreux clients, le digital ne suffira pas. Mais nos réseaux traditionnels doivent aussi bénéficier de l'automatisation de leur processus pour faire des efforts de productivité ». Ainsi, Boursorama doit devenir la banque de particuliers et doubler le nombre de ses clients d’ici à 2020. Avec un portefeuille de 2 millions de clients, la banque en ligne mobiliserait alors 16 % des clients de l’entité Société Générale en France.

Banques en ligne

Article rédigé par Olivier B.
Rédacteur web pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Français plutôt conservateurs vis à vis des banques traditionnelles
Lire

L'article

Les Français plutôt conservateurs vis à vis des banques traditionnelles Le 21/02/2018 à 07h49
MA French Bank de la Banque Postale
Lire

L'article

Banque mobile : MA French Bank de la Banque Postale déploiera ses ailes en 2019 Le 19/02/2018 à 08h23
la banque mobile du credit agricole au coude a coude avec boursorama
Lire

L'article

La banque mobile du Crédit Agricole au coude à coude avec Boursorama Le 16/02/2018 à 07h42