En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Crédit immobilier : les ouvertures d'agences des courtiers se multiplient

Crédit immobilier : les ouvertures d'agences des courtiers se multiplient

Les courtiers traditionnels parient à moyen terme sur une croissance de leur activité malgré une concurrence accrue des courtiers en ligne et des taux d'emprunt stables en ce début d'année. Tour d'horizon des stratégies mises en place.
Crédit immobilier : les ouvertures d

Les différents profils de courtiers

Le principal avantage de passer par un courtier pour un emprunteur est de pouvoir optimiser les coûts de crédit. Grâce aux partenariats qu’il tisse avec les banques, il négocie ainsi le taux bancaire pour décrocher le meilleur taux immobilier possible selon le dossier du souscripteur. Le secteur du courtage recense plusieurs catégories d’acteurs comme le courtier traditionnel qui dispose d’un réseau d’agences physiques, le comparateur de taux d’intérêt en ligne qui n’interagit avec le client que par téléphone, et le pure player comme Pretto.

Lancée en 2017, la start-up propose à sa clientèle un taux de manière instantanée et un service d’accompagnement gratuit. Pretto a même réussi une première levée de fonds en octobre dernier d’1,3 million d’euros, auprès d’acteurs emblématiques tels que Christophe Cremer (fondateur Meilleurtaux.com), Hugues Le Bret (fondateur Compte-Nickel), Pierre Kosciusko-Morizet (Kernel Investissement) et Jérémy Harroch (fondateur Quantmetry). Toutefois, la tendance est à l’ouverture d’agences chez les courtiers.

Les réseaux d’agences de courtage se déploient

Passer par un intermédiaire pour souscrire un crédit immobilier, voici la voie choisie par un tiers des emprunteurs. Si les acteurs 100 % en ligne tentent de se frayer un passage, les courtiers historiques comme Cafpi, Meilleurtaux ou Empruntis développent leurs réseaux sur le terrain. Ainsi, la Compagnie Européenne de Crédit souhaite ouvrir une quarantaine de points de vente en 2018 (335 agences actuellement), Cafpi une quinzaine pour atteindre le nombre de 245 boutiques, et Meilleurtaux une vingtaine afin d’en détenir 290.

Les sociétés de courtage sont incitées par un marché qui est loin d’être arrivé à maturité et par les attentes des consommateurs qui recherchent l’interaction et le contact humain dans leur parcours client. La majorité des acteurs escompte également se positionner sur le segment du crédit professionnel. Autre élément : les courtiers misent sur un marché immobilier toujours dynamique en 2018, porté selon Sylvain Lefèvre, président de la Centrale de Financement, par « les taux bas conjugués à l’attachement profond des Français à la pierre ».

Pour aller plus loin

Préparez votre projet immobilier avec les outils et calculatrices de crédit en ligne de banques-en-ligne.fr.

Banques en ligne

Article rédigé par Olivier B.
Rédacteur web pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Prêt étudiant, un moyen de fidéliser une clientèle rentable dans l'avenir
Lire

L'article

Prêt étudiant, un moyen de fidéliser une clientèle rentable dans l'avenir Le 05/09/2018 à 08h59
habitude europeens recours credits consommation
Lire

L'article

Les habitudes européennes de recours au crédit consommation  Le 16/08/2018 à 09h18
habitudes europeennes en matiere de credit conso
Lire

L'article

Crédit à la consommation : comment se comportent les Européens ? Le 03/08/2018 à 09h54