En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Hello bank! et Compte Nickel des moteurs de croissance pour BNP Paribas

Hello bank! et Compte Nickel des moteurs de croissance pour BNP Paribas

La publication des résultats de BNP Paribas confirme que le développement et la croissance d'Hello bank! et Compte Nickel (notamment en termes d'ouverture de compte) tirent vers le haut l'activité de banque de détail du groupe.
Hello Bank et Compte Nickel des moteurs de croissance pour BNP Paribas

La dynamique des marques digitales de BNP Paribas

Malgré un contexte loin d’être idyllique BNP Paribas annonce , 7,76 milliards d’euros de résultat net pour 2017, soit une hausse annuelle de 0,7 %. Le produit net bancaire atteint 43,2 milliards d’euros. Si l’activité de la banque de détail se contracte de 0,8 %, les marques Compte Nickel et Hello bank! sont à mettre à l’actif des réussites. Dans un entretien accordé à La Tribune, Thierry Laborde, le directeur général adjoint de BNP Paribas et responsable des marchés domestiques, se félicite de disposer de « plusieurs chevaux dans l’écurie BNP Paribas » pour mener à bien la stratégie à horizon 2020.

Le Compte Nickel racheté en juillet dernier enregistre 817 000 clients avec 323 500 nouveaux comptes ouverts en 2017. Thierry Laborde précise qu’il s’agit du « numéro un des ouvertures de comptes en France parmi les néobanques ». Or, les banques digitales ont capté l’an dernier « un tiers du marché des ouvertures de compte en France ». La banque en ligne Hello bank! revendique 80 000 nouveaux arrivants pour un contingent désormais de 350 000 clients, soit la « numéro 3 ou 4 » sur ce secteur. Thierry Laborde n’hésite pas à souligner qu’en cumul, en 2017, « grâce à Compte Nickel et Hello bank!, nous serons sans doute la banque qui a ouvert le plus de comptes en France ».

Quelles perspectives pour Compte Nickel et Hello bank! ?

BNP Paribas réfléchit à déployer Compte Nickel à l’international sous une franchise propre adaptée au marché local (Afrique, Etats-Unis) ou sous son nom dans les autres pays européens. La banque de la rue d’Antin a su s’inspirer du succès du compte sans banque pour dupliquer certaines fonctionnalités comme « le temps réel, la tenue de compte intelligente ». D’autres options doivent voir le jour, telles que le paiement sans contact ou l’encaissement des chèques. Enfin, des questions plus pragmatiques autour de la taille des serveurs ou de la protection des données sont posées alors que le Compte Nickel atteindra le seuil du million de clients, à l’été 2018.

Pour Hello bank!, la trajectoire est vertueuse en France comme en Europe. La banque en ligne présente dans cinq pays réunit près de 3 millions de clients à la fin de l’année 2017 (2,6 millions en 2016). Thierry Laborde décrit une « franchise rentable [qui] a généré 11 % de notre produit net bancaire de la banque de particuliers l’an dernier, en croissance de 5 %. ». Avec plus de 540 millions d’euros de revenu, Hello bank! côtoie quasiment les scores des meilleures banques en ligne.

Banques en ligne

Article rédigé par Olivier B.
Rédacteur web pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Le plan de transformation digitale de BNP Paribas suit son cours
Lire

L'article

Le plan de transformation digitale de BNP Paribas suit son cours Le 15/08/2018 à 09h50
Intelligence Artificielle dans la banque : des perspectives freinées
Lire

L'article

Intelligence Artificielle dans la banque : des perspectives freinées Le 14/08/2018 à 09h49
Orange Bank : 68 millions d'euros de perte au premier semestre 2018
Lire

L'article

Orange Bank : 68 millions d'euros de perte au premier semestre 2018 Le 10/08/2018 à 10h26