En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
[INTERVIEW] - Qonto, un outil indispensable à tout dirigeant !

[INTERVIEW] - Qonto, un outil indispensable à tout dirigeant !

Alexandre Prot, co-fondateur et CEO de Qonto, présente la néo-banque dédiée aux professionnels.
Interview d

" Nous avions 5 000 entreprises clientes, tout juste 6 mois après notre lancement officiel. " : Alexandre Prot

Banques-en-ligne.fr (BEL) : Présentez-nous Qonto ?

Alexandre Prot (AP) : Qonto est la première néobanque française pour les PME, TPE et indépendants. Notre mission est de proposer à ces 4 millions d’entreprises une nouvelle expérience bancaire à travers un compte courant professionnel qui facilite la gestion de leurs finances. Notre idée, lorsque mon associé, Steve Anavi et moi-même, avons créé Qonto en avril 2016, était d’utiliser les meilleures technologies afin d'offrir aux entrepreneurs, indépendants et PME le niveau de service qu'ils méritent avec un produit exceptionnel et un service client ultra réactif.

Ils peuvent y réaliser toutes leurs activités courantes, comme dans une banque traditionnelle, mais, en temps réel, à un prix juste et transparent, en ligne ou sur leur mobile. Nous leur permettons de simplifier la préparation de leur comptabilité, tout en facilitant la gestion en équipe.

BEL : Qonto en quelques chiffres ?

AP : A fin décembre 2017, nous avions 5 000 entreprises clientes, tout juste 6 mois après notre lancement officiel. Notre équipe compte plus de 60 personnes et nous avons plus de vingt postes à pourvoir aujourd’hui. Nous avons levé 12 millions d’euros auprès de Valar (fonds américain créé par Peter Thiel, fondateur de PayPal) et de Alven.

BEL : A qui s’adresse votre néo-banque ?

AP : Nous avons choisi de nous focaliser sur le marché des professionnels et, plus précisément, des TPE, PME et indépendants. Les associations disposant d’un numéro SIREN peuvent aussi ouvrir un compte sur Qonto.

" Nous avons attaché une importance particulière au “temps réel” ": Alexandre Prot

BEL : Concrètement quels services proposez-vous aux professionnels ?

AP : Les professionnels ont accès à toutes les fonctionnalités qu’ils retrouvent dans une banque traditionnelle : ouverture d’un compte courant, commande de cartes, virements. Ils ont un compte courant 100 % en ligne, avec un IBAN français et peuvent faire leur dépôt de capital social (pour les sociétés en création) en ligne gratuitement.

Qonto permet de réduire de 30 % le temps consacré à la comptabilité avec nos fonctionnalités de gestion des "notes de frais" ou de catégorisation automatique de transaction, par exemple.

Nous avons attaché une importance particulière au “temps réel” : tous nos utilisateurs peuvent choisir d’être notifiés instantanément à chaque transaction, le solde du compte est donc actualisé à chaque mouvement. En outre, les modifications des paramétrage des cartes est également instantané : relever un plafond de carte en cas de dépense supplémentaire, ou encore bloquer une carte perdue se fait en ligne, et est effectif immédiatement, ce qui permet un meilleur contrôle des activités sur le compte, et des moyens de paiement.

Enfin, il existe quatre types de permissions d’accès au compte Qonto :
- Le/La titulaire peut accéder à toutes les sections et accomplir n'importe quelle action : inviter et révoquer des membres, effectuer des virements, commander et gérer des cartes, etc.
- Les admins disposent des mêmes droits que le/la titulaire, à l'exception du fait qu'ils ne peuvent pas fermer le compte.
- Les membres ont uniquement accès aux informations de leurs cartes et aux détails des opérations qu'ils ont effectuées.
- Les externes, comme votre comptable par exemple, ont un accès en "lecture seule" à l'historique de vos transactions.

BEL : Quels sont vos avantages en matière de tarification ?

AP : L’un des principaux avantages de notre offre est sa simplicité et sa transparence. Notre tarification tient sur une seule page, là où les acteurs traditionnels proposent des documents ou brochures de plus de 30 pages pour détailler leurs tarifs. Tout y est clairement indiqué et il n’y a aucun frais caché et donc aucune mauvaise surprise pour nos clients. Nous avons 3 forfaits sans engagement, pensés selon la taille des sociétés, qui vont de 9 à 99 € HT par mois, le premier mois d’abonnement étant offert.

BEL : Comment votre offre se différencie-t-elle des autres acteurs du marché (banques en ligne et traditionnelles) ?

AP : Il n’existe aujourd’hui aucune banque en ligne dédiée aux professionnels. Ce que nos clients apprécient sans doute le plus est de pouvoir accéder aux mêmes fonctionnalités que dans une banque traditionnelle mais avec la flexibilité d’un service 100% en ligne et sur mobile, avec une interface beaucoup plus fluide et intuitive. Avant notre lancement, il n’était, par exemple, pas possible de créer son entreprise 100 % en ligne (le dépôt de capital nécessitant plusieurs déplacements en agence), c’est aujourd’hui, un besoin auquel Qonto répond. En outre, les notifications en temps réel, la catégorisation automatique des dépenses, la saisie rapide du taux de TVA applicable, l’accès comptable ou encore les historiques des transactions et des relevés illimités font de Qonto un outil indispensable à tout dirigeant soucieux de mieux gérer sa trésorerie. Le tout, à un prix simple et transparent. Enfin, notre service client affiche un taux particulièrement élevé de satisfaction, de 97 %, notamment car notre délai moyen de réponse est inférieur à 15 minutes.

BEL : Comment vous positionnez-vous par rapport à vos concurrents (iBanFirst, Anytime, N26) ?

AP : Comme vous le savez, Qonto a été la première néobanque spécifiquement destinée aux entreprises et indépendants français. Notre positionnement est donc unique. Quelques acteurs issus du B2C, des virements en devises, ou encore disposant d'agréments à l'étranger tentent d'offrir un service similaire. Toutefois, ces derniers ont parfois sous-estimé les spécificités du B2B ou de la France, et proposent par exemple des fonctionnalités inadaptées aux besoins des entrepreneurs français : des IBAN non français (ne permettant pas de s’acquitter de l’impôt sur les sociétés, entre autres), une absence de service de dépôt de capital, ou encore des outils d’aide à la comptabilité ne répondant pas aux normes françaises.

BEL : Prévoyez-vous de compléter vos offres avec de nouveaux services ?

AP : Notre objectif est de proposer à nos clients la meilleure expérience bancaire afin de leur simplifier le suivi et la gestion de leurs finances. Nous améliorons donc sans cesse notre produit en développant de nouvelles fonctionnalités qui répondent à leurs besoins au quotidien. En ce moment, par exemple, nous travaillons sur une solution pour permettre à nos clients d’encaisser des chèques.

" Nous sommes ainsi en avance sur toutes les banques traditionnelles quant à la Directive sur les Services de Paiement n°2. " : Alexandre Prot

BEL : Pouvez-vous nous expliquer le fonctionnement de votre FinTech Hub ?

AP : Le Finance Hub est parti d’un constat simple. La trésorerie d’une entreprise, et donc l’activité de son compte courant, donne le pouls de son état de santé. Or, tous les autres outils : CRM, back-office, etc, n’y sont pas connectés. En tant qu’entrepreneur, j’ai cherché une banque qui me permettrait d’interfacer ces outils entre eux, il n’y en avait aucune, et c’est ainsi que le Finance Hub est né.

Nous avons donc noué des liens avec d’autres services complémentaires à Qonto : Legalstart (champion français de la création d’entreprise en ligne), iZettle (leader européen des terminaux de paiements électroniques), et Kantox (fintech spécialisée dans les virements en devise). Nous regardons comment étendre ces partenariats à d’autres secteurs, par exemple aux domaines de la facturation, du crédit, de l’affacturage et de l’assurance.

Par ailleurs, nous avons été les premiers à ouvrir notre API, ce qui permet à d’autres services de récupérer simplement et de manière sécurisée les transactions d’un compte Qonto (avec l’accord préalable du client) ; nous sommes ainsi en avance sur toutes les banques traditionnelles quant à la Directive sur les Services de Paiement n°2 (DSP2).

BEL : Quelles sont vos ambitions en terme d’objectif d’ouverture de compte sur l’année et à horizon 3 ans ?

AP : Nous connaissons une croissance exponentielle depuis le lancement de notre offre en juillet dernier et notre ambition est d’avoir des dizaines de milliers de clients d’ici la fin de l’année. Les 4 millions de TPE, PME, et d’indépendants en France sont autant d’organisations qui peuvent avoir besoin de Qonto. Nous construisons une entreprise solide et pérenne, tout en ayant l’ambition d’offrir aux entrepreneurs le niveau de service qu’ils méritent. Nous sommes en train de nous inscrire pour longtemps dans le paysage bancaire et entrepreneurial français.

* Source : https://www.economie.gouv.fr/cedef/chiffres-cles-des-pme

Banques en ligne

Article rédigé par Stéphane Lormeau
Editeur d'actualités et d'expertises de la banque en ligne
site de référence : www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Caroline Lehericey Directrice Hello Bank
Lire

L'article

[INTERVIEW] - Une belle année pour la banque en ligne Hello bank! France Le 14/03/2018 à 10h45
Nagib Beydoun CEO de Yeeld
Lire

L'article

[INTERVIEW] - Yeeld vous aide à réaliser vos projets Le 07/03/2018 à 07h11
Interview de Marie-Cécile Plessix, Directeur Général d'AXA Banque
Lire

L'article

[INTERVIEW] 75% des clients Soon ont basculé vers l'offre d'Axa Banque ! Le 15/02/2018 à 13h56