En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Fintech : Linxo rachète Sharepay et vise l'initiation de virement

Fintech : Linxo rachète Sharepay et vise l'initiation de virement

Elargir l'éventail de l'offre : telle est la stratégie adoptée actuellement par les Fintech. L'agrégateur de compte Linxo ne déroge pas à la règle avec l'acquisition en avril dernier de SharePay, qui déploie une carte de paiement comme alternative au compte joint.
Linxo rachète Sharepay et vise l

Linxo, l’assistant financier augmenté étoffe son offre avec SharePay

Sans dévoiler le montant de l’opération, la startup basée à Aix-en-Provence a racheté SharePay, grâce notamment aux fonds récoltés lors de la levée de 20 millions d’euros réalisée en 2017 auprès du Crédit Agricole, du Crédit Mutuel Arkéa et de la MAIF. Les deux entités se sont d’ailleurs rencontrées dans la pépinière de la banque verte, au Village by CA à Paris. David Finel, cofondateur de SharePay en 2014, qui revendiquait 10 000 utilisateurs en novembre dernier, décrit son offre comme une « innovation mondiale : il s’agit de la première, et aujourd’hui de la seule, carte au monde qui permet de partager des paiements en temps réel en débitant les montants sur plusieurs comptes bancaires ».

Le client paie 4,90 euros par mois en échange d’une carte Mastercard et d’un accès à l’application mobile lui permettant de moduler la répartition des dépenses. Cet outil très pratique pour un couple, des colocataires ou des amis, constitue une alternative au compte joint traditionnel, les cagnottes en ligne telles que LePotCommun  (BPCE) ou Leetchi (Arkéa) étant utiles pour des opérations ponctuelles. David Finel précise : « Notre intégration à Linxo Group va offrir plus de moyens et de débouchés à cette technologie et nous permettre de continuer à innover dans le paiement ».

Pour Linxo, qui se voit en « hub financier personnalisé », SharePay enrichit son offre, l’agrégateur ne proposant pas encore de carte de paiement. Linxo compte déployer SharePay pour ses utilisateurs via l’assistant financier (1,7 million ont téléchargé l’appli) ou en marque blanche (offre BtoB) auprès de partenaires tels que les banques en ligne, BforBank et Fortuneo ou encore MAIF (Nestor) et HSBC.

L’initiation de virement comme nouveau moyen de revenus pour les Fintech

Comme ses concurrents Bankin’ ou Budget Insight, Linxo vise la création d’un nouveau service : l’initiation de paiement (ou de versement). Grâce à l’application de la directive européenne sur les services de paiement (DSP2) d’ici mi-2019, les clients pourront réaliser des virements entre leurs comptes au sein de l’application. Le patron de Linxo, Bruno Van Haetsdaele, précise qu’avec l'initiation de paiement, « notre utilisateur final n'aura plus besoin de passer par sa banque. L'application Linxo peut donc devenir une porte d'entrée unique pour l'utilisateur ». A ce titre, Linxo a décroché ses agréments DSP2 en mars dernier via sa filiale Oxlin.

Le cofondateur de la Fintech dévoile sa stratégie : « nos technologies permettent aujourd'hui d'avoir une vision d'ensemble de ses finances et donc de donner une information complète et éclairée aux utilisateurs. La deuxième brique repose sur l'initiation de virement permise par la DSP2 qui permet d'agir sur son argent, en faisant des virements de compte à compte. Pour offrir une action réellement 360° aux utilisateurs, le paiement carte est la dernière pièce du triptyque ». Ainsi, « Sharepay viendrait initier un virement du compte de chaque personne dans le couple pour effectuer le paiement au lieu de provisionner les deux paiements carte. ».

Banques en ligne

Article rédigé par Olivier B.
Rédacteur web pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

la bulle fintech existe elle
Lire

L'article

La bulle FinTech existe-t-elle ? Le 24/07/2018 à 07h53
Qonto, l'alternative aux banques traditionnelles des entrepreneurs
Lire

L'article

Qonto, l'alternative aux banques traditionnelles des entrepreneurs Le 20/06/2018 à 15h12
Quel regard portent les Français sur les Fintech ?
Lire

L'article

Quel regard portent les Français sur les Fintech ? Le 19/06/2018 à 09h56