En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Qonto, l'alternative aux banques traditionnelles des entrepreneurs

Qonto, l'alternative aux banques traditionnelles des entrepreneurs

10.000 clients en 10 mois, voici la formule qui raconte le mieux les débuts de Qonto. La néobanque dédiée aux entreprises et aux indépendants fait sa place sur ce segment en leur facilitant la vie grâce à une offre transparente et des outils innovants.
Qonto, l

Plus de 10 000 entreprises misent sur l'offre Qonto

Créée en avril 2016 et lancée en septembre 2017, la néobanque Qonto cherche à faciliter la vie des chefs d’entreprises autour d’une offre simple, d’un compte courant 100 % digital, de services dématérialisés (création d’un compte en 5 minutes, possibilité d’effectuer le dépôt de capital social, etc.), d’une expérience utilisateur optimisée, d’un service client très réactif et d’outils de gestions innovants (catégorisation des dépenses, module de gestion de notes de frais, etc.).

Sûrs de leur positionnement, les deux fondateurs Alexandre Prot et Steve Anavi ne s’étonnent pas des chiffres « un peu au-dessus de nos attentes » concèdent-ils tout de même. Il faut dire que la courbe d’acquisition client parle d’elle-même : 2 500 entreprises au cours du premier mois qui a suivi le lancement de l’offre en ligne, 5 000 au tournant de l’année 2017-2018 et désormais 10 000.

Services digitaux spécifiques et relation client prioritaire

La banque en ligne pour les professionnels officie sous le statut d’agent d’établissement de paiement supervisé par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution. Bien que ses possibilités soient limitées par rapport aux banques traditionnelles, Qonto a su trouver un positionnement inédit et répondre à une forte demande de la part des entrepreneurs. En effet, si les banques digitales et les banques en ligne s’intéressent aux particuliers, aucune offre pro en ligne n’existait pour une SAS par exemple avant Qonto.

Bertrand Jeannet, associé chez Canton Consulting explique qu’entre « le manque de disponibilités des conseillers, les frais inexpliqués, des interfaces clients compliqués et une qualité de service globalement décevante, de plus en plus de professionnels se tournent vers de nouvelles offres dédiées dont les promesses sont séduisantes ! ». D’où sans doute le « très bon bouche à oreille » dont bénéficie Qonto, dixit Alexandre Prot.

Malgré une concurrence en France qui se durcit entre les Fintechs (Anytime, ibanFirst, Manager.one, Monaize, Shine, etc.), les néobanques (Revolut, N26), les banques traditionnelles et les banques en ligne, Qonto ambitionne la barre des 50.000 entreprises clientes fin 2018 (1,5 % de part de marché dans l’hexagone) mais aussi un déploiement en Europe en 2019.

Banques en ligne

Article rédigé par Olivier B.
Rédacteur web pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

la bulle fintech existe elle
Lire

L'article

La bulle FinTech existe-t-elle ? Le 24/07/2018 à 07h53
Quel regard portent les Français sur les Fintech ?
Lire

L'article

Quel regard portent les Français sur les Fintech ? Le 19/06/2018 à 09h56
Linxo rachète Sharepay et vise l'initiation de virement
Lire

L'article

Fintech : Linxo rachète Sharepay et vise l'initiation de virement Le 16/05/2018 à 07h13