En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Choisir sa carte bancaire : les éléments de comparaison

Choisir sa carte bancaire : les éléments de comparaison

68,3 millions, c'est le nombre de cartes bancaires en circulation en France selon le décompte tenu par le GIE Cartes bancaires. Dans son numéro spécial paru en septembre, 60 millions de consommateurs établit un comparatif pour faire le bon choix de carte bancaire.
Les éléments de comparaison pour choisir sa carte bancaire

Prix d’une carte bancaire : la gratuité sous conditions

Au moment d’ouvrir un compte bancaire, le coût d’accès à la carte bancaire est un critère déterminant pour bien évaluer les frais bancaires. Dans une banque traditionnelle, une carte bancaire standard coûte plus de 40 euros par an, alors qu’elle est gratuite dans les banques en ligne. Attention tout de même à bien noter les conditions relatives à cette gratuité lors de l’ouverture d’un compte en ligne : conditions de revenus, d’épargne, de versement ou d’utilisation.

Cet argument est essentiel dans la stratégie d’acquisition client de la part des banques en ligne. Certaines vont même plus loin à l’instar d’ING Direct et de BforBank qui proposent la gratuité d’accès pour une carte haut de gamme (Gold MasterCard et Visa Premier). Or, le tarif de cette catégorie de cartes bancaires chez LCL, BNP Paris ou la Société Générale dépasse le seuil des 100 euros.

Assurance, assistance : les cartes bancaires premium pour les voyageurs

Fortunéo se positionne également sur le segment des cartes bancaires ultra haut de gamme, en l’occurrence la World Elite MasterCard gratuite sous réserve d’un versement de 4 000 euros sur le compte. Il en coûte près de 300 euros pour une telle carte dans une banque traditionnelle. Celle-ci permet d’accéder à des avantages comme l’extension de garanties d’assurance et d’assistance, ou un service de conciergerie complet.

Les services adossés aux cartes bancaires constituent un autre critère de choix. Plus la CB monte en gamme, plus les garanties d’assurance et d’assistance sont étendues. La Visa Premier ou la Gold MasterCard prennent ainsi en charge les frais liés à l’annulation de voyage, au vol et à la perte de bagages, aux retards des transports (avion, train), ou bien aux dommages causés aux véhicules de location.

Retraits, paiements : quels sont les frais d’utilisation de la carte bancaire ?

Pour anticiper les frais ponctionnés sur les diverses opérations effectuées avec une carte bancaire, il est important de distinguer ce qui se fait en zone euro et en dehors. En zone euro, les banques en ligne pratiquent la gratuité ce qui évite les frais supplémentaires. En revanche, les banques traditionnelles facturent par exemple les retraits réalisés dans les distributeurs automatiques de billets hors de leur réseau. C’est le cas principalement à partir du troisième ou du quatrième retrait (1 euro / opération).

En dehors de la zone euro, les opérations en devises sont facturées 1 à 2 euros en moyenne en frais fixes, coût auquel s’additionnent des commissions comprises entre 2,2 % et 2,9 %. Les banques en ligne et les banques mobiles sont sur ce point encore les moins onéreuses : 1,94 % par exemple pour Fortuneo et Boursorama Banque, 1,70 % pour N26 et même 0 % pour Max, la néobanque du Crédit Mutuel Arkéa.

Modulation des plafonds de retraits et de paiements

Avant d’ouvrir un compte bancaire, l’usager a tout intérêt à scruter les niveaux de plafond de retraits (sur 7 jours consécutifs) et de paiements (sur 30 jours consécutifs) de sa future carte. Ces éléments varient en effet d’un établissement à l’autre mais aussi en fonction de la gamme de la CB choisie. Toutefois, il est désormais plus facile de déplafonner les montants de retraits et de paiements via les applications bancaires mobiles, notamment ponctuellement lors de dépenses imprévues comme durant les vacances.

Ainsi, l’association 60 millions de consommateurs relève qu’une carte bancaire standard de la Banque Populaire Val-de-France autorise jusqu’à 300 euros par jour glissant de retraits d’argent dans les DAB du réseau Banque Populaire et 300 euros sur 7 jours glissants en dehors du réseau Banque Populaire. Ce plafond passe à 460 euros par jour glissant à la Société Générale et 300 euros sur 7 jours glissants en dehors de son réseau, avec un plafond global sur 7 jours de 3 050 euros.

Banques en ligne

Article rédigé par Olivier B.
Rédacteur web pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Monabanq décroche aussi sa seconde étoile pour son service client
Lire

L'article

Service client : Monabanq décroche aussi sa seconde étoile Le 23/10/2018 à 08h30
Observatoire des tarifs bancaires
Lire

L'article

Observatoire des tarifs bancaires : la Banque de France rend son rapport Le 19/10/2018 à 09h10
Banques en ligne et néobanques sous la loupe de l'ACPR
Lire

L'article

Banques en ligne et néobanques sous la loupe de l'ACPR Le 17/10/2018 à 09h44