En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
[INTERVIEW] - Le pèze, le blé, l'oseille : Monabanq parle d'argent comme les Français

[INTERVIEW] - Le pèze, le blé, l'oseille : Monabanq parle d'argent comme les Français

La thune, le fric, les radis… : dans sa nouvelle campagne de communication, visible depuis le 3 septembre, la banque en ligne Monabanq réaffirme sa différence et ose lever cette barrière de langage. Amandine Montac, nouvelle Directrice Marketing de Monabanq, nous en dit plus...
Monabanq met à l

" Un sens des priorités que nous partageons avec nos clients " 

Banques-en-ligne.fr (BEL) : Parlez-nous de votre nouvelle campagne de communication qui parle de pèze, de blé, d’oseille… A quelle cible s’adresse-t-elle ?

Amandine Montac (AM) : Avec sa nouvelle campagne de communication « L’argent tel qu’on le parle », Monabanq met à l’honneur les priorités des Français et réaffirme sa différence en osant lever cette barrière de langage autour de l’argent. Peu importe comment les Français nomment l’argent, le plus important reste ce qu’ils en font. Cette nouvelle campagne parle à tous les Français et réaffirme la volonté de Monabanq de mettre l’humain au cœur de la banque avec un sens des priorités que nous partageons avec nos clients. Connaître l’ordre juste des choses et avoir le sens des priorités, c’est pour Monabanq la volonté de placer les gens avant l’argent, et pour nos clients de placer leurs propres priorités avant l’argent (personnes, activités, projets), avec des choix qui leur ressemblent. Dans cette campagne, nous montrons les gens tels qu’ils sont, dans leur rapport avec l’argent, et dans toute leur diversité, en donnant la part belle au temps « utile et présent », quitte à mettre de côté la vision traditionnelle du statut, de la possession ou de la réussite, pour réaliser leurs projets.

" Nous ne souhaitons pas prendre le risque de dégrader la qualité de service au profit de cette logique de volume. " 

BEL : Quelle perception avez-vous de Monabanq ? Et quelle est votre vision du marché de la banque en ligne aujourd’hui ?

AM : Actuellement, le marché de la banque en ligne est axé sur des modèles de prise de marché, avec des budgets marketing conséquents. De notre côté, nous avons pris une orientation différente sans nous fixer un objectif chiffré de nombre de clients à atteindre à tout prix. La raison ? Nous ne souhaitons pas prendre le risque de dégrader la qualité de service au profit de cette logique de volume. Notre volonté est de nous situer entre le maintien d’une qualité de service et une croissance significative. Nous ne souhaitons pas sacrifier la quantité à la qualité, et cela rejoint parfaitement notre signature « les gens avant l’argent ».

Monabanq a toujours cherché à tracer sa propre route, en restant fidèle à ses convictions, dans la durée, sans chercher à copier la concurrence. Depuis 2015, et notre repositionnement comme banque en ligne accessible à tous, nous avons privilégié la banque au quotidien. Nous ne sommes pas là pour participer à une course aux chiffres avec nos concurrents mais pour recruter des clients qui vont rester avec nous et s’équiper au fur et à mesure de leurs besoins et de leurs priorités.

" Chez Monabanq, nous privilégions l’usage et non le statut " 

BEL : Vous avez été élu « Service client de l’année 2018 » en octobre dernier. Quelles retombées pour monabanq cette année ?

AM : Ce succès au concours « Elu Service Client de l’Année 2018 » a conforté la volonté de Monabanq de placer la satisfaction de nos clients au cœur de nos actions. À l’ère de la banque mobile et digitale, nos équipes œuvrent au quotidien, avec un service client de qualité, pour maintenir cette relation de proximité avec nos clients au quotidien en tenant compte de leurs usages, de leurs priorités et de leurs besoins.

L’expérience que vivent nos clients a toujours été au centre de nos préoccupations. Monabanq a d’ailleurs été la première banque en ligne à publier les avis clients, en toute transparence, sur son site internet. A la fin de notre dernière campagne de communication figure la note moyenne laissée par nos clients sur plus de 2 000 avis clients. Constamment, nous avons la volonté d’être dans l’échange avec nos clients pour mieux connaître leurs attentes, savoir ce que nous pouvons faire pour simplifier leur quotidien. Cette année, cela s’est traduit par exemple, par la sortie de notre nouvel espace client, axé sur la personnalisation et conçu pour répondre aux usages des actuels et futurs clients avec une interface simple d’utilisation offrant une navigation desktop, tablette et smartphone. S’il le souhaite, le client peut désormais emmener sa banque partout avec lui, où il veut, quand il veut.

L’accent a également été mis sur l’instantanéité avec la possibilité de modifier en temps réel les plafonds de sa carte bancaire par exemple pour effectuer un achat sur internet plus conséquent, dans le cas d’un voyage en promotion juste pour quelques heures.

BEL : Il y a un an, Monabanq rendait accessibles la carte Visa Premier puis le compte Premium sans condition de revenus. Cette volonté de lever la barrière des revenus venait-elle conforter votre signature de marque « les gens avant l’argent » ?

AM : Notre promesse « les gens avant l’argent » signifie considérer les gens avant de considérer leur argent, en leur donnant, par exemple, la possibilité d’ouvrir un compte dans une banque en ligne sans condition de revenus. Monabanq a d’ailleurs été la première banque en ligne à le faire, en 2014. Rendre accessible, sans condition de revenus, le Compte Premium et la carte Visa Premier a donc été une suite logique de nos actions. En levant cette obligation de devoir justifier d’un minimum de revenus, Monabanq a également conforté sa signature « les gens avant l’argent ». Peu importent les revenus de chacun, tout le monde peut bénéficier d’assurances lors d’achats en ligne ou de facilités lors de retraits et paiements à l’étranger. Chez Monabanq, nous privilégions l’usage et non le statut.

" La nouvelle application Monabanq sortira avant la fin de l’année." 

BEL : Que réserve Monabanq à ses clients dans les mois à venir ?

AM : Monabanq est une banque mobile et digitale. Nous souhaitons aller plus loin dans les services proposés à nos clients avec des services utiles qui leur permettront non seulement de garder l’esprit tranquille mais aussi de leur faire gagner du temps. Avant la fin de l’année, la nouvelle application Monabanq sortira avec un design modernisé et une navigation repensée pour simplifier la vie de nos clients !  Grâce à son smartphone, le client aura l’impression d’avoir en permanence une agence bancaire sur lui, avec un maximum de fonctionnalités qui vont lui permettre de consulter, de piloter ses comptes à distances, de gérer et modifier les plafonds de sa carte bancaire en temps réel, de bloquer immédiatement et temporairement les paiements sur internet puis de les débloquer quand il le veut… C’est ça, simplifier la vie de nos clients !

En octobre, nos clients et prospects pourront bénéficier aussi de la signature électronique pour contracter un crédit. Et cela se fera en toute sécurité. La signature dématérialisée leur garantit un gain de temps et une prise d’effet immédiate du contrat. Elle supprime aussi les risques de perte de documents car ces derniers se trouvent toujours dans l’espace client. N’oublions pas également le caractère écologique et économique qu’offre la signature électronique, notamment en termes d’impressions, de photocopies et de frais postaux. Enfin, en 2019, Monabanq lancera une offre de crédit immobilier.

" Le crédit immobilier [ chez Monabanq ] au premier trimestre 2019 " 

BEL : Justement, pouvez-vous nous en dire plus sur le crédit immobilier de Monabanq?

AM : Monabanq proposera le crédit immobilier au premier trimestre 2019. Dans un premier temps, le crédit immobilier ne sera réservé qu’à nos clients et nous allons privilégier le conseil et l’accompagnement en passant par le canal téléphonique. Il y a clairement une attente de nos clients concernant ce produit, d’autant que la moitié d’entre eux nous choisissent comme banque principale. Le crédit immobilier va donc nous permettre de renforcer et de pérenniser un peu plus cette relation.

Pour aller plus loin

Amandine Montac, nouvelle Directrice Marketing de Monabanq


Amandine Montac a rejoint Monabanq en tant que Directrice Marketing le 3 septembre 2018. Agée de 37 ans, elle bénéficie d’une expérience de près de 15 ans dans les métiers du marketing, de la communication et de la vente. 

Amandine Montac a démarré sa carrière en 2004 au sein de Cofidis International où elle a assuré les fonctions de Responsable Marketing BtoB durant deux ans. Elle a intégré ensuite Cofidis Belgique en qualité de Chef de service Marque & Prospection jusqu’en 2009, avant de devenir Chef de service Offre, Etudes et Marques chez Cofidis France. En 2012, elle décide de donner un nouvel élan à sa carrière. Direction le Groupe Movibia, en tant que Directrice Marketing et Synergies de VIA ID, incubateur de start-ups, avec pour mission d’accompagner la stratégie marketing digital pour différentes business units de la branche éco mobilité de ce groupe. Confortée par sa volonté d’évoluer sur le marché du Retail, elle intègre enfin Norauto France, en 2014, dans un poste de Directrice Marketing et Relations Clients.

A la tête de la Direction Marketing chez Monabanq, Amandine Montac entend conforter la signature de marque de la banque en ligne « les gens avant l’argent ». « C’est une fierté d’intégrer Monabanq, une banque en ligne plébiscitée à ce point pour la qualité de son service client. Notre volonté est à présent de capitaliser sur notre signature « les gens avant l’argent ». Nous devons, au quotidien, respecter et faire en sorte de tenir notre promesse, en maintenant un niveau d’exigence de qualité dans l’accompagnement et le service proposés à nos clients », explique-t-elle. Continuer tout simplement de joindre le geste à la parole !

Banques en ligne

Article rédigé par Stéphane Lormeau
Editeur d'actualités et d'expertises de la banque en ligne
site de référence : www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

interview Guillaume Olivier Dore Mieux Placer
Lire

L'article

[INTERVIEW] - mieuxplacer.com : "Nous sommes le courtier des clients, et non celui des fabricants" Le 16/10/2018 à 15h11
Interview de Jérôme Calot, directeur Marketing de Nickel
Lire

L'article

[INTERVIEW] - Nickel ambitionne de devenir le 1er réseau bancaire Français d'ici 2020 Le 24/09/2018 à 12h34
Interview d'Olivier Luquet, Directeur Général d'ING Direct
Lire

L'article

[INTERVIEW] - ING est elle-même une néobanque qui a réussi ! Le 12/07/2018 à 15h13