En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Avec une carte bancaire Visa Classic, Bforbank élargit sa cible client

Avec une carte bancaire Visa Classic, Bforbank élargit sa cible client

BforBank maintient son positionnement sur une clientèle CSP+ urbaine mais enrichit son offre de banque au quotidien et réactualise ses codes en termes d'image. L'ambition : conquérir 350.000 clients fin 2020 avec un accent délibérément mis sur la qualité plutôt que sur la quantité.
Carte bancaire Visa Classic de BforBank

La Visa Classic BforBank dès 1.200 euros nets par mois

La banque en ligne BforBank permet depuis le 30 octobre à des clients aux revenus plus modestes d'accéder à un compte associé à une carte Visa Classic. Auparavant, pour accéder à l’offre de BforBank, un usager devait présenter des revenus nets mensuels minimum de 1.600 euros. En contrepartie, il obtenait directement et gratuitement une carte bancaire haut de gamme, en l’occurrence la Visa Premier. Ce seuil assumé avait pour effet d'exclure une partie des clients potentiels donc, indirectement, d'empêcher la filiale numérique du Crédit Agricole d'obtenir un meilleur classement dans les différents palmarès. Désormais, BforBank commercialise un compte associé à une carte Visa Classic pour ceux affichant 1.200 euros nets mensuels minimum.

Pourquoi ce changement ? La banque en ligne souligne que le lancement d’une offre Visa Classic à débit immédiat plus accessible est une réponse aux attentes d’une partie de sa clientèle soucieuse de pouvoir gérer leur solde en temps réel. Bruno Carles, Directeur général de BforBank, rappelle en effet que « nous avons enrichi notre offre d’une nouvelle carte Visa Classic pour prendre en compte leurs besoins spécifiques en termes de pilotage budgétaire ». L’objectif n’est pas de s’adresser à une autre clientèle mais d’asseoir un « positionnement Premium visant à accompagner [les] clients dans la durée ».

L’offre est gratuite sous condition d’utilisation de la carte au moins trois fois dans le trimestre. En cas de non respect de cette condition, le souscripteur devra s’acquitter de six euros par trimestre. Ce changement ne permet toutefois pas à BforBank de formuler l’offre la plus attractive. Il est possible d’obtenir une carte bancaire standard chez Boursorama Banque ou chez Hello bank! pour des conditions de revenus moindres (1.000 euros nets par mois) et même sans condition de revenus chez Orange Bank ou monabanq.

La carte Visa Infinite accessible aux prospects  

L’offre élargie de BforBank comprend donc la carte Visa Classic, qui permet de gérer son budget en visualisant les opérations effectuées par carte en temps réel, et la carte Visa Premier à débit immédiat et débit différé. Egalement gratuite sous condition d’utilisation (3 fois par trimestre sous peine de devoir payer 9 euros par trimestre, seuil auparavant de 15 euros abaissé en juin dernier), la Visa Premier est assortie de garanties d’assistance et d’assurance utiles pour les voyageurs. Mais BforBank se démarque des autres banques en ligne par sa carte de prestige Visa Infinite à débit différé proposée désormais dès l’entrée en relation.

Assortie également d’extension de garanties d’assurance et d’assistance, mais aussi d’un service de conciergerie dédié, la Visa Infinite coûte 200 euros par mois, un prix moins élevé que chez Hello bank! (240 euros par an). Pour y prétendre, il faut toutefois justifier d’un revenu net mensuel de 4.000 euros. En donnant accès à cette carte de prestige à ses prospects, BforBank a pour objectif de devenir « la banque en ligne de référence de la clientèle premium » comme le souligne Julia Poublan, directrice de la communication. Pour marquer cette volonté, une campagne TV, radio et presse a débuté dimanche 04 novembre.

L’accompagnement et l’adaptabilité au cœur du message

BforBank a choisi de faire évoluer son image pour qu’elle corresponde mieux aux nouveaux comportements des clients des banques en ligne. Après avoir interrogé clients et prospects, les enquêtes ont indiqué un fort attachement à la marque BforBank mais aussi une lassitude par rapport à certains codes. Pour ne plus pâtir d’un ancrage trop élitiste, parfois associé à une forme d'éloignement, la banque en ligne a " délaissé le noir et blanc pour une chromie saturée aux nouvelles teintes de la marque. Un travail autour de la lettre B a été effectué, alors que la musique de Gonzales demeure le cadre sonore des clips de BforBank".

La banque en ligne a modifié sa signature, « Mon banquier c’est moi » devenant « La banque selon moi ». Exit le discrédit des banquiers suite à la crise financière. Stéphane Gaubert, directeur de création chez Havas Village, décrypte cette stratégie : « Les clients BforBank ont changé, ils veulent avoir le contrôle quand ils veulent et être accompagnés quand ils le souhaitent. Selon leurs besoins, leurs envies, leurs désirs. Une banque à leur rythme. ».

BforBank : cap sur 2019       

BforBank a pour ambition de conquérir 350.000 clients à la fin de l’année 2020, alors qu’elle n’en revendique actuellement que 215.000, dont 40.000 entrées en relation en 2018. Pour atteindre le seuil de rentabilité que lui procureraient ces 350.000 clients, BforBank maintient son positionnement haut de gamme et met l’accent sur les produits d’épargne financière. En 2019, la banque en ligne se réorganise avec des équipes pluridisciplinaires dédiées à chaque client. L’idée est de se rapprocher d’un fonctionnement d’agence physique, savoir-faire reconnu de sa maison mère le Crédit Agricole.

Enfin, pour répondre aux attentes des clients en termes de technologies, plusieurs nouveautés sont prévues : le paiement mobile et une nouvelle application mobile bancaire. Parallèlement, BforBank dispose d’une appli Mes Banques incluant notamment un agrégateur de comptes (Linxo en marque blanche). Mais son plus grand défi reste de trouver sa place au sein même du groupe bancaire, sans concurrencer l'activité des Caisses régionales tout en se démarquant d'une autre filiale, LCL, qui se veut la banque des villes.

Banques en ligne

Article rédigé par Olivier B.
Rédacteur web pour www.banques-en-ligne.fr

Sur le même sujet

Les cartes bancaires American Express sont gratuites chez Fortuneo
Lire

L'article

Fortuneo Banque : les cartes bancaires American Express gratuites font leur entrée Le 16/11/2018 à 14h09
Paiement en ligne : l'authentification par SMS n'est plus considérée comme
Lire

L'article

Paiement en ligne : l'authentification par SMS n'est plus considérée comme suffisamment étanche Le 14/11/2018 à 09h08
Les services de banque en ligne moins chers qu'au guichet
Lire

L'article

Les services de banque en ligne moins chers qu'au guichet Le 13/11/2018 à 08h55