En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok

Calcul du taux d'endettement

Si vous envisagez de prendre un crédit, vous devez préalablement calculer votre taux d’endettement. Ce taux correspond au rapport entre les mensualités liées à vos différents crédits en cours et vos revenus nets mensuels.
Revenus mensuels net du foyer
€/mois
Emprunts mensuels en cours
€/mois
Autres charges mensuelles
€/mois
Je calcule mon taux d'endettement
Calcul en cours

Préparez votre prochain crédit

Lorsqu’on a calculer son taux d’endettement actuel ou futur il est possible d’envisager plus sereinement son prochain crédit en ayant en tête son reste-à-vivre. Après avoir fait ce calcul nous vous conseillons de calculer les mensualités de votre prochain crédit que ça soit pour un prêt personnel ou un prêt travaux par exemple. Vous avez également la possibilité de calculer le TAEG afin de comparer les différentes offres de crédit entre elles.

En savoir plus sur le calcul du taux d’endettement


1 -

Pourquoi et comment calculer son taux d’endettement ?

Le calcul du taux d’endettement a pour vocation principale d’estimer sa capacité budgétaire pour optimiser vos chances d’obtenir un crédit. Ainsi, vous pourrez savoir si le projet immobilier souhaité est faisable économiquement. De plus, en accédant à cette information, vous pourrez vous rendre chez votre conseiller bancaire en abordant l’entretien de façon plus sereine. Car le banquier évalue toujours en premier lieu le montant de vos crédits en cours pour voir les marges de manœuvre possibles.

En France, le seuil de 33 % est un indicateur à ne pas dépasser pour la plupart des ménages. Mais à quoi correspond ce pourcentage ? Il suffit de comprendre le calcul et les variables qui le composent. Le taux d’endettement est égal à l’ensemble des charges des emprunteurs divisé par l’ensemble de leurs revenus fixes nets, le tout multiplié par 100. Plus les charges sont élevées, plus le pourcentage d’endettement est fort. Il faut donc un certain équilibre entre les charges et les revenus. Cet équilibre est fixé à 33 %. Concrètement, cela signifie que les charges ne doivent pas être supérieures au tiers des revenus.

2 -

Comment fonctionne notre calculatrice de taux d’endettement ?

Votre partenaire Banques-en-ligne met à votre disposition une calculatrice de taux d’endettement pour vous simplifier la tâche dans votre demande de prêt immobilier. Il faut d’abord saisir ses revenus. A quoi correspondent-ils ? Pour une banque ou une société de crédit, il faut prendre la base imposable du dernier avis d’imposition, en l’additionnant aux montants indiqués sur les 3 dernières fiches de salaire et diviser le résultat par 15. Veillez à retirer les revenus qui peuvent ne pas être considérés comme pérennes. Pour les charges, il faut additionner les mensualités des différents prêts en cours. En omettant volontairement ou non une donnée, l’établissement prêteur peut refuser ou annuler le crédit, et même inscrire le fautif sur une liste noire.

Une fois ces deux chiffres obtenus, la calculatrice divise le montant des mensualités par le montant des revenus mensuels, en exprimant le résultat en pourcentage. Par exemple, si vos mensualités sont de 600 € et que vos revenus mensuels sont de 2 000 €, votre taux d’endettement est de : 600 / 2 000 * 100 = 30 %. Plus le taux d’endettement est inférieur au seuil de 33 %, plus l’emprunteur obtient un taux intéressant. Et inversement !

3 -

Les démarches à suivre en fonction de votre taux d’endettement

Que se passe-t-il si vous dépassez le seuil des 33% ? Rassurez vous, ce n’est pas synonyme de refus automatique des banques à prêter de l’argent. Malgré cette côte d’alerte, les banques peuvent tolérer un endettement supérieur mais sont attentives à la situation et au niveau de revenus, ce qui détermine votre capacité de remboursement. L’établissement prêteur calcule d’ailleurs le reste-à-vivre, soit l’argent à disposition pour faire face aux charges courantes (alimentation, transports, habillement, etc.).

Si le fait d’être endetté est un obstacle pour souscrire un emprunt immobilier et obtenir un crédit, des solutions existent, comme le regroupement de prêt, pour réduire le montant des mensualités, ou le lissage de prêt, qui consiste à ajuster les mensualités du nouvel emprunt à la baisse, le temps que les crédits en cours soient remboursés.