En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
Calculatrice de prêt immobilier

Calculatrice de prêt immobilier

Grâce à notre calculatrice de prêt immobilier, préparez l’achat de votre maison ou appartement et calculez les mensualités de remboursement et le coût total de votre crédit immobilier. Avant de lancer le calcul, définissez votre budget et vos besoins : le montant et la durée de votre emprunt, le taux d’intérêt de l’emprunt et le taux de l’assurance emprunteur.
Montant de l’emprunt (hors apport)
Durée de l'emprunt
moisans
ans
Taux d'intérêt de l'emprunt
%
Taux de l'assurance emprunteur
%
Je calcule mes mensualités
Calcul en cours

Préparez votre achat d'un bien immobilier

Lorsqu’on se prépare à effectuer un achat immobilier on se focalise souvent sur les mensualités de prêt. Avant cela nous vous encourageons à calculer votre taux d’endettement actuel (ou futur) mais également de calculer votre capacité d’emprunt pour ne pas avoir de mauvaises surprises (un refus de la banque par exemple).
Pour aller plus loin et ne pas être surpris lors de votre rendez-vous avec la banque vous pouvez calculer le TAEG de votre crédit immobilier.

En savoir plus sur notre calculatrice de prêt immobilier

calculatrice prêt immobilier

1 - Bien préparer votre projet immobilier : conseils et astuces

De l’élaboration du budget au calcul de la capacité d’emprunt, en passant par la prise en compte des frais annexes, la préparation d’un achat immobilier nécessite de respecter certaines recommandations. N’oublions pas que l’objectif de tout emprunteur reste de convaincre la banque de lui accorder son prêt immobilier à des conditions les plus favorables possibles.

Pour se présenter en bonne position face à votre interlocuteur, veillez à éviter les découverts bancaires et à présenter plusieurs relevés de comptes propres. Bannissez les achats compulsifs et montrez vous sous votre plus beau jour d’épargnant et de bon gestionnaire. Vous pouvez également faire l’effort de rembourser si possible les crédits à la consommation en cours (crédit auto, crédit renouvelable, etc.). De ce fait, ceux-ci n’entreront pas en compte dans le calcul des fameux 33 % qui correspondant au seuil d’endettement à ne pas dépasser. L’objectif est d’augmenter votre capacité d’emprunt en vous délestant de crédits en cours.

Afin de convaincre les banques, mieux vaut également apporter 10 % du montant du bien. Cette somme sert notamment à couvrir les frais de notaire et les frais de garantie. Disposer d’un apport est par ailleurs le gage pour obtenir un meilleur taux. Enfin, le fait d’avoir une situation professionnelle et privée stable (mariage/Pacs, CDI) et le fait d’avoir de l’épargne disponible à rapatrier dans la banque prêteuse constituent évidemment des arguments qui rassurent et qui font la différence.

Enfin, n’hésitez pas à simuler une demande de prêt immobilier en ligne pour en savoir plus sur les taux pratiqués et pour comparer les offres en profondeur, en fonction de vos besoins.

2 - Fonctionnement de notre calculatrice de prêt immobilier

Le fonctionnement de la calculatrice de prêt immobilier est simple et rapide : il suffit d’entrer le montant de l’emprunt, la durée, le taux d’intérêt et les frais d’assurance pour obtenir à la fois le coût total de l’opération et les mensualités. Le coût global (intérêt + assurance) permet de connaître le poids financier de l’ensemble du projet. Les mensualités éclairent plus concrètement sur le poids de cet endettement chaque mois, en perspective de vos rentrées d’argent, mais aussi de vos autres postes de dépense.

Vous pouvez ainsi jouer sur les paramètres pour noter les différences. N’hésitez pas à modifier la durée du crédit entre 7 et 30 ans ou encore le taux immobilier hors assurance. Sachez toutefois que plus la durée du prêt immobilier s’accroît, plus les intérêts à rembourser grimpent. Ainsi, les mensualités sont réduites mais le coût global du financement de votre projet immobilier est plus élevé.

Exemple : Monsieur et Madame Durand contractent un emprunt de 200 000 € sur 15 ans pour acquérir leur appartement. Le taux d’intérêt de leur prêt immobilier est fixé à 1,60 % et le taux d’assurance à 0,36 %. Le montant des mensualités s’élève à 1 293 € pour un coût du prêt de 32 778 €.

3 - Quel taux pour mon achat immobilier ?

Le taux de prêt immobilier est évidemment un paramètre essentiel dans le calcul du crédit, d'où l'importance de réaliser une simulation. Il peut être fixe, ce qui signifie qu’il ne change pas durant toute la durée de l’emprunt, ou variable. Ce taux est fixé selon le profil de l’emprunteur et la durée du prêt. Plus votre situation financière est solide, plus la banque vous propose des taux attractifs. Notez qu’actuellement, si le niveau moyen des taux d’emprunt augmente, il reste toujours attractif, pour les investisseurs comme pour les primo-accédants.

Ce taux immobilier établit les mensualités. Il peut se négocier en fonction des offres fournies par les établissements prêteurs, d’où l’utilité d’effectuer un comparatif en ligne des différentes options qui s’offrent à vous. Pour cela, il faut observer le taux annuel effectif global (TAEG) qui réunit à la fois le taux bancaire et les frais annexes (frais de dossier, primes d’assurance, frais de garantie, assurance emprunteur, etc.). Et justement, il ne faut pas omettre le coût de l’assurance de prêt qui peut parfois représenter plus de 30 % du coût global du prêt immobilier.