En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Comment la banque calcule le taux d'endettement ?

Comment la banque calcule le taux d'endettement ?

calcul-taux-endettement

Mieux vaut connaître son taux d’endettement avant de se rendre chez son conseiller bancaire. Pourquoi ? Parce que cela permet d’apprécier la faisabilité économique du projet en question, de ne pas être surpris au moment des négociations face à cet argument et, éventuellement, de corriger sa balance budgétaire entre revenus et dépenses. Mais que veut dire concrètement le taux d’endettement ? Existe-il un seuil à ne pas franchir ? Voici les principaux éléments à connaître, sachant que des calculatrices de taux d’endettement gratuites sont accessibles en ligne

Qu’est ce que le taux d’endettement ?

Le taux d’endettement est le ratio entre l’ensemble des charges et l’ensemble des revenus fixes nets. Il permet de mesurer la proportion occupée par les charges d’un emprunteur dans son budget. L’idée sous-jacente est de savoir si un nouveau crédit ne va pas le faire basculer dans une situation dangereuse financièrement voire une situation de surendettement.

Illustrons cette définition à travers un exemple simple : 

Votre ménage perçoit 5 000 € nets de rentrées d’argent tous les mois. Après un calcul de vos différentes charges à régler (loyer, mensualités de crédit immobilier, pension alimentaire, etc.), votre ménage dépense 1 500 € nets. En effectuant le calcul via la formule (charges/revenus*100), on obtient le résultat suivant : 1500/5000*100 = 0,3. Autrement dit, votre ménage a un taux d’endettement de 30 %.

Est-ce grave monsieur le banquier ? Le taux d’endettement qu'il est recommandé de ne pas dépasser est de 33 %. Au-delà, la banque peut douter de votre capacité d’emprunt une fois votre crédit immobilier par exemple souscrit. Toutefois, ce chiffre de 33 % n’est donné qu’à titre indicatif. Une banque peut accorder un crédit à un ménage ou à un particulier qui dépasse ce seuil (avec un taux d’endettement de 50 % même). En effet, la banque considère un ensemble plus large de paramètres, même si l’évaluation de votre capacité à rembourser vos dettes est regardée avec attention.

Ce rapide calcul permet à l’emprunteur de se rendre compte de sa situation financière et de négocier avec son banquier au moment de souscrire un nouveau crédit en toute connaissance de cause. Si vous constatez que votre taux d’endettement avoisine ce chiffre de 33 %, prenez des mesures pour faire baisser ce taux soit en augmentant vos revenus, soit en diminuant vos charges et vos dépenses. Calculer son taux d’endettement, c’est s’apercevoir de la faisabilité économique du projet et c’est aussi mesurer le bon équilibre de ses finances à court et moyen terme.

Comment se calcule le taux d’endettement ?

Le calcul du taux d’endettement est une formule mathématique accessible à tous. Il suffit d’additionner tous les revenus et toutes les dépenses courantes du ménage. Ensuite, il faut diviser la totalité des charges par la totalité des revenus et exprimer le résultat en pourcentage.

Attention : une déclaration erronée ou volontairement biaisée peut entrainer le refus ou l’annulation du crédit souscrit auprès de la banque. Celle-ci peut même inscrire la personne volontairement malintentionnée ou non sur une liste noire.

Vous pouvez calculer votre taux d’endettement en passant par un simulateur en ligne très simple à utiliser et très rapide à faire fonctionner. Il vous suffit de renseigner les revenus réguliers et ceux de votre conjoint à l’instar des salaires, des diverses allocations et aides sociales, des pensions alimentaires ou de retraite, des loyers issus d’un investissement en achat locatif, etc. Faites la même chose pour vos charges qui peuvent comprendre des pensions à verser, des mensualités de dettes déjà contractées, des crédits à la consommation, etc.

Bon à savoir : veillez à ne pas comptabiliser votre loyer actuel dans vos charges puisque ceux-ci n’auront plus lieu d’être pris en considération une fois que vous serez propriétaire de votre logement !

Evidemment, il est important de n’indiquer que vos charges régulières et constantes dans le temps. En entrant dans trop de détails, on risque de rendre aléatoires vos revenus et vos charges dans le temps. Or, l’établissement bancaire qui prête de l’argent veut avoir un horizon dégagé, s’appuyant sur une certaine stabilité de rentrées d’argent sûres. Par exemple, l’organisme prêteur s’intéresse à la part fixe d’un salaire et à l’ancienneté de la rémunération, sans tenir compte des revenus plus variables et volatiles que sont les primes et les commissions.  

Bon à savoir : pour calculer correctement vos revenus, sachez que les banques et les organismes de crédit fonctionnent de la façon suivante : elles additionnent la base imposable de votre dernier avis d’imposition avec les montants notifiés sur les trois dernières fiches de salaire. Le résultat est alors divisé par 15.

La calculatrice de taux d’endettement effectue le calcul en très peu de temps une fois que les champs sont remplis. Notez que notre calculatrice est un simple outil gratuit et qui n’engage à rien, contrairement à d'autres comparateurs qui peuvent être plus intrusifs (nécessité d’indiquer ses coordonnées, relance(s) possible(s), revente des données aux banques et aux entités spécialisées dans le crédit, etc.).  

Mis à jour le