En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Comment changer d'agence bancaire facilement ?

Comment changer d'agence bancaire facilement ?

Comment changer d'agence bancaire

Vous déménagez prochainement pour des raisons privées ou professionnelles. Rassurez-vous : changer d’agence bancaire ne requiert ni justification ni préavis, y compris en cas de désaccord avec l’agence quittée. Entre transfert automatique et mandat de mobilité : retour sur les procédures à suivre.

Changer d’agence grâce au transfert automatique au sein d’une même banque

Pour changer d’agence au sein d’un même établissement, l’usager peut actionner une procédure automatisée. Celle-ci permet de garder son numéro de compte et les moyens de paiement liés sans avoir à effectuer une démarche contraignante. Pour profiter du transfert automatique, le client doit faire la demande soit dans l’ancienne agence, soit dans la nouvelle en apportant une pièce d’identité en cours de validité.

Si la procédure nécessite quelques jours, l’utilisation des moyens de paiement reste normale. Toutes les opérations sont automatiquement enregistrées : virements, prélèvements, comptes d’épargne, comptes-titres, crédits, etc. En ce qui concerne le chéquier, la nouvelle agence prend en charge son renouvellement lorsque l’un des dix derniers chèques du carnet en cours est utilisé. Cette formule est très pratique puisque le client laisse la banque s’occuper de contacter les divers interlocuteurs pour les prévenir du changement d’agence.

Changer d’agence grâce au service de mobilité bancaire au sein d’une autre banque

En revanche, si le changement d’agence entraine le changement du numéro de compte et la modification du RIB, le mandat de mobilité bancaire prend le relais. Prévue pour changer de banque, cette mesure entrée en vigueur le 06 février 2017 permet à l’usager de déléguer l’ensemble des démarches auprès de sa banque d’accueil. Celle-ci s’adresse alors à la banque de sortie pour obtenir toutes les informations, notamment l’historique des opérations récurrentes sur l’ancien compte.

La banque d’entrée contacte les divers interlocuteurs pour les informer du changement de RIB (clients, assureur, opérateurs téléphoniques, etc.). Gratuit, le service de mobilité bancaire nécessite pour l’usager de préciser s’il souhaite clôturer ou non l’ancien compte bancaire. Si ce n’est pas le cas, il peut opter pour un transfert partiel en fixant les opérations qu’il faut domicilier sur le nouveau compte (salaires, loyer, impôts, etc.).

Les choses à savoir avant de transférer votre compte bancaire

Même facilité et gratuit, le changement d’agence bancaire impose une réflexion poussée. Il s’agit par exemple de vérifier que la nouvelle agence développe au moins des services équivalents à l’agence quittée : présence d’un chargé d’affaires professionnelles, plages d’horaires et de jours d’ouverture, service de caisse, équipement en distributeurs automatiques de billets pour récupérer et déposer de l’argent liquide, etc.

L’idéal est de prendre rendez-vous avec chaque agence bancaire afin de s’assurer que l’ensemble des formalités ait été bien mené. Notez que la banque de départ peut demander la restitution des anciens moyens de paiements comme la carte bancaire ou les chéquiers restants mais sans que cette requête ne soit obligatoire légalement. Libre au titulaire de les détruire correctement s’il ne souhaite pas les restituer. Enfin, en ce qui concerne les crédits ou les découverts bancaires, il est impératif de savoir si la nouvelle agence est en capacité de les reprendre soit à l’identique, soit en fonction des attentes du client.

Mis à jour le