En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Quelles banques proposent les cryptomonnaies ?

Quelles banques proposent les cryptomonnaies ?

La seule banque qui a adopté les cryptomonnaies à la fin de l’année 2018 est la néobanque Revolut. La Fintech se positionne sur ce segment pour l’instant délaissé par la concurrence depuis décembre 2017. Lors de son discours tenu au Web Summit de Lisbonne en novembre 2018, le PDG et fondateur de Revolut, Nikolay Storonsky estimait que « la Fintech sera très importante dans la crypto dans un futur proche. Je ne pense pas que les banques arriveront à rattraper leur retard. ». Alors, quelle est l’offre de crypto-monnaie concoctée par Revolut ? Réponses.

Revolut accepte les crypto-monnaies

Revolut et les cryptomonnaies

La néobanque britannique toujours en quête d’une licence bancaire est une pionnière. En décembre 2017, la Fintech autorisait à ses clients de stocker trois cryptomonnaies à savoir ; le Bitcoin, le LiceCoin et l'Ethereum. En termes de volume et d’adoption, il s’agit à l’époque des trois plus importantes. En mai 2018, Revolut ajoute deux autres crypto-monnaies sur sa liste ; le Ripple ainsi que le Bitcoin Cash.

Liste des cryptomonnaies acceptées par Revolut :

  • le Bitcoin (BTC) ; Logo Bitcoin
  • le LiteCoin (LTC) ; Logo LiteCoin
  • l’Ethereum (ETH) ; Logo Ethereum
  • le Ripple (XRP) ; Logo Ripple
  • le Bitcoin Cash (BCH). Logo Bitcoin Cash

Revolut cherche ainsi a attiré une jeune clientèle férue des nouvelles technologies. La Fintech souligne que 20 % de ses clients ont activé la fonction crypto de l’application mobile, soit environ 400.000 personnes en Europe.
Revolut promeut donc l’échange instantané des 5 cryptomonnaies dans 24 devises en ouvrant un compte en quelques minutes. En termes d’outils, la néobanque propose la consultation graphique des cours en temps réel, et la notification d’alerte quand la monnaie virtuelle atteint une valeur seuil préalablement fixée.

Accès aux cryptomonnaies sur Revolut : comment cela fonctionne ?

Fonctionnement de l'achat des cryptomonnaies sur RevolutLes monnaies virtuelles sont stockées sur un wallet. Les utilisateurs peuvent les acheter ou les vendre, mais aussi les transférer instantanément à d’autres utilisateurs Revolut. C’est une stratégie de placement financier qui consiste à jouer avec les variations du cours de le cryptomonnaie. Toutefois, il est possible de l’utiliser via votre carte bancaire MasterCard Revolut.

La plateforme convertit alors les fonds requis dans la devise souhaitée. Si vous faites un achat en euro avec votre carte bancaire sans en détenir sur votre compte, Revolut puise les fonds nécessaires dans vos comptes crédités. Si c’est votre compte LiteCoin, le transfert se fait automatiquement selon le prix du marché.

Pour chaque transaction, la néobanque prélève 1,5 % du montant. L’idée est aussi de simplifier leur usage en supprimant le passage par une plateforme de trading et la manipulation des clés cryptographiques. La Fintech assure acquérir les monnaies virtuelles pour ses clients, bien que partiellement du fait d’absence de licence bancaire qui l’empêche pour l’instant de proposer un découvert bancaire ou des solutions de crédit.

Echange et stockage des cryptomonnaies

Revolut officie en tant que courtier (broker), non comme une place de marché (ce sont les deux supports pour acheter et vendre vos cryptomonnaies). Par le biais d’un broker, il est possible d’en acquérir avec une carte bancaire ou un virement bancaire en déposant sur le compte des euros ou d’autres devises. Le courtier met en relation acheteur et vendeur, ponctionnant au passage une commission et réalisant un arbitrage. Sur les places de marché, ce sont les particuliers qui notifient des ordres avec des prix définis. 

En ce qui concerne le stockage des cryptomonnaies, plusieurs options sont envisageables. La plus sécurisante demeure le portefeuille (wallet) qu’il soit virtuel (appli mobile, plateforme, etc.) ou physique (clé USB, feuille de papier, etc.). L’avantage est que vous êtes le détenteur de la clé de chiffrement qui permet l’accès aux cryptoactifs détenus, ce qui n’est pas le cas quand vous confiez ce stockage à un broker ou à une place de marché.

Bon à savoir : Revolut applique un taux de commission de 1,5 %, contre 0,16 % sur une place de marché comme Kraken, et entre 1,5 % et 4 % chez les courtiers comme Coinbase.

Quel avenir pour les banques et la cryptomonnaie ?

Revolut PremiumMalgré les mises en garde et le scepticisme qui entoure les monnaies virtuelles, Revolut continue de tracer sa route. La néobanque évalue par exemple la conformité des plateformes d’échange quitte à couper les liens si celles-ci ne répondent pas suffisamment à ses exigences. Surtout, depuis novembre 2018, la Fintech se lance dans le cashback en cryptomonnaie suite à la commercialisation de sa carte bancaire en métal destinée à ses clients Premium (13,99 euros par mois). 

La carte bancaire autorise un volume de change en devises illimité, avec une capacité de retrait accrue. Le moyen de paiement donne accès à une extension de garanties d’assurances complémentaires, tout en incluant un système de cashback dans l’ensemble des devises y compris en crypto-monnaie. Ainsi, l’usager peut récupérer jusqu’à 1 % des sommes dépensées sur les transactions en dehors de l’Europe (0,1 % à l’intérieur de la zone Europe). Cet argent peut donc prendre la forme d’une monnaie fiduciaire classique ou d’une cryptomonnaie.

Le PDG et fondateur Nikolay Storonsky continue de croire fermement aux cryptoactifs à l’avenir. Lors du Web Summit de Lisbonne en 2018, il estimait que le principal frein des grandes banques reposait sur le désintérêt des fonds d’investissements et des investisseurs institutionnels. L’absence de réglementation n’apparaît pour lui pas comme un obstacle déterminant.

Pourtant, des projets sont en cours comme Bakkt, écosystème crypto-monnaie ouvert par la Bourse de New York, ou la réflexion menée par Fidelity et Goldman Sachs sur les crypto-produits. D’autres rumeurs bruissent comme celles mettant en jeu Citigroup et Morgan Stanley sur la préparation de produits d’investissement consacrés aux crypto-actifs. Pour l’heure, les autres banques en ligne et banques mobiles ne se positionnent pas (encore) sur le secteur de la crypto-monnaie.

Mis à jour le