En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Comment passer un ordre de bourse ?

Comment passer un ordre de bourse ?

passer-ordre-de-bourse

Vous vous apprêtez à ouvrir un compte titres ou un PEA, ou vous venez de le faire. Vous souhaitez investir en bourse mais vous débutez et vous ignorez tout de la marche à suivre pour passer vos premiers ordres en bourse. De quelles informations avez-vous besoin pour passer un ordre en bourse ? Quels sont les différents types d’ordres existants ? Pas de panique, notre rédaction vous explique tout ce que vous devez savoir. 

Qu’est-ce qu’un ordre de bourse ? Définition 

Un ordre de bourse est une commande que vous passez en tant que client à votre courtier. L’ordre de bourse a pour but d’indiquer à votre intermédiaire ce qu’il va devoir acheter ou vendre en votre nom comme instruments financiers sur les marchés boursiers. Un ordre financier comporte plusieurs variables et diffèrent selon les produits utilisés, les marchés sur lequel il prend vie et la durée de votre investissement. Bien souvent, les ordres sont facturés en fonction de leur montant ou selon le nombre d’ordres passés et définis dans votre offre par votre courtier en ligne. Il vous faudra également prêter attention aux différents frais annexes : droit de garde, frais de courtage, etc .

Les principaux types d’ordres de bourse sont :

  • Ordre à cours limité : c’est le plus courant et le plus sécurisé, il fixe un plafond s’il s’agit d’un achat et un plancher lorsque vous effectuez une vente. Cela signifie que si vous émettez par exemple un ordre d’achat à cours limité de 100€, vous pourrez acquérir le titre jusqu’à ce qu’il atteigne cette valeur ; au-delà l’intermédiaire n’effectuera plus aucune opération.  De même qu’avec un ordre de vente à cours limité de 100€, vous êtes assuré de revendre votre titre au moins à ce prix là. Il vous permet donc de vous protéger contre les fluctuations du marché. 
  • Ordre « à tout prix » : cet ordre ne permet pas son exécution partielle ou fractionnée. Il est prioritaire sur tous les autres types d’ordre exécutés dès qu’il ya une cotation. Attention cependant car vous ne maîtrisez pas le coût de celui-ci. C'est donc l'ordre le plus risqué puisque vous risquez de réaliser des moins values importantes en cas de décrochage d'une valeur boursière.
  • Ordre à seuil de déclenchement : aussi appelés « ordre stop » , ces ordres permettent de se protéger contre une valeur boursière qui baisserait trop rapidement lors d’un retournement de tendance. Concrètement, vous définissez un seuil pour l’un des titres en votre possession pour la vente (80€ par exemple). Si ce seuil n’est pas dépassé, vous conservez votre titre dans votre portefeuille boursier. Si le cours de cette valeur chute brusquement en dessous, votre titre sera vendu comme « ordre à tout prix » et vous aurez assuré vos arrières en sécurisant vos gains. Vous vous couvrez ainsi si le cours de l’action venait à chuter trop brusquement. 
  • Ordre au prix du marché : si vous choisissez de passer ce type d’ordre, vous vous assurez de disposer du meilleur prix disponible à l’arrivée sur le marché de votre ordre. Il se transforme lors de l’ouverture du marché en « ordre limité au cours d’ouverture » et est exécuté après les ordres à cours limité et les ordres à tout prix. En revanche, il peut n’être exécuté que partiellement pour les offres à faible liquidité.

Quelles sont les mentions obligatoires pour pouvoir passer un ordre de bourse ? 

Afin que votre courtier puisse passer votre ordre, vous devrez disposer des informations suivantes

  • le sens de l’opération (achat ou vente
  • le nom de la valeur sur laquelle l’ordre doit être exécutée et son code ISIN (International Securities Identification Number) qui est l’identifiant unique rendant plus facile la recherche du titre boursier ; 
  • les marchés financiers sur lequel cette valeur est cotée ; 
  • le nombre d’actions concerné par votre ordre ; 
  • le type d’ordre et sa nature (action, obligation, warrant, etc.) ;  
  • votre mode de règlement : au comptant ou avec le Service à Règlement Différé (SRD)
  • leur limite de validité :
    • « jour »  : si votre ordre vise à n’être valable que le jour de sa réception s’il n’est pas exécuté;  
    • « à révocation »  : lorsque votre ordre est valable jusqu’à la fin du mois civil s’il n’est pas exécuté ; 
    • « à date déterminée » : avec cette mention, votre ordre restera valide jusqu’à la date définie en cas de non-exécution ; 

- le support grâce auquel l’ordre doit être passé : compte-titres ou PEA par exemple 

Comment passer votre ordre de bourse ?

Pour passer votre ordre de bourse, trois solutions s’offrent à vous

  • en agence si vous êtes chez une banque traditionnelle, 
  • par téléphone que vous soyez client d’une banque en ligne ou bien d’une banque traditionnelle, 
  • sur internet chez n'importe quel courtier en ligne, grâce à votre accès banque à distance et votre espace client. 

Nous vous conseillons de privilégier votre espace client et la bourse en ligne car cela vous évitera des frais supplémentaires facturés que vous ayez un courtier en ligne ou non. D’autre part, vous restez ainsi maître de vos actions et de la gestion de portefeuille vous appartenant. En d’autres termes vous êtes votre propre trader. L’agence reste cependant à privilégier lorsque vous aurez besoin de conseils pour savoir dans quelle valeur vous souhaitez investir par exemple. 

Comment se déroule une séance de bourse ? 

Savoir comment passer un ordre de bourse est une chose mais connaitre le déroulement de l’exécution de celui-ci et son cycle de vie sur le marché en est une autre.

Commençons par quelques définitions :

  • un marché financier (ou place boursière) est le lieu où se rencontrent l'offre et la demande des différents produits financiers commes les actions, les obligations ou autres valeurs mobilières (OPCVM). Aujourd'hui les marchés financiers modernes sont des réseaux informatiques qui traitent les ordres et les échanges financiers dans le monde entier, ils sont dématérialisés. Depuis les années 2000, La Bourse de Paris s'est réunie avec les places boursières de Lisbonne, Amsterdam, Bruxelles et Londres pour former le marché Euronext. NYSE Euronext est aujourd'hui le principal opérateur de la zone Euro et la première Bourse Mondiale en termes de valorisation. Tous les instruments financiers sont négociés sur cette plateforme. Les cours de bourse de chaque valeur sont evalués selon la "feuille du marché" et le système de cotation auquel la valeur appartient : la cotation continue ou la cotation au fixing
  • La feuille du marché :  sur une même valeur mobilière, par exemple une action française, tous les ordres d'achat et de vente sont inscrits dans un tableau en les classant par ordre de prix et d'arrivée sur le marché. Ce tableau permet de déterminer le prix auquel le plus d'ordres pourront être exécutés. Ce prix devient alors le cours de l'action (dernier échange réalisé).
  • La cotation en continu : Les titres qui sont les plus négociés sont aujourd'hui cotés en continu pendant les heures d'ouverture du marché financier, soit de 9h à 17h30 pour Euronext-Paris. Les achats et les ventes sont enregistrés en direct dans la feuille du marché et sont exécutés dès que possible. Le cours de la valeur évolue donc à tout moment pendant la séance. Le jour de négociation commence avec un fixing d'ouverture (cotation à 9h) et un fixing de clôture (cours connu à 17h35), qui sont la première et la dernière cotation de la journée pour la valeur.
  • La cotation au fixing : Certains titres ne sont pas autant négociés sur le marché, on dit qu'ils sont moins liquides. Pour ces titres, les ordres sont inscrits dans la feuille de marché sans excécution. A l'heure donnée, le système compare les ordres d'achat et de vente accumulés de ces titres et fixe le cours, au prix pour lequel le plus grand nombre d'échanges de titres peut avoir lieu. Ces valeurs sont cotées une à deux fois par jour, en fonction de leur liquidité. Le fixing intervient deux fois dans la journée de cotation à 11h30 et à 16h30.

Voici le déroulement type d’une séance pour le marché NYSE Euronext Paris. 

Etape 1 : la pré-ouverture

De 7h15 à 9h : Lors de cette période d’1h45, qui a lieu avant l'ouverture de la bourse, tous les ordres passés avant l'ouverture pour chaque valeur sont inscrits dans la feuille de marché par le système d’Euronext Paris. Aucune transaction n‘est réalisée à ce stade. 

Etape 2 : L’ouverture

9h : Les quantités et prix enregistrés pour chaque valeur lors de la pré-ouverture, ont servi à fixer le premier cours côté : le fixing d'ouverture. Les premiers ordres sont exécutés et le seront jusqu’à la pré-clôture à 17h30 pour tous les titres liquides qui bénéficient d'une cotation en continu. 

Etape 3 : Le premier fixing 

11h30 : Ici, il s’agit de fixer un cours pour les titres moins liquides (titres négociés pour moins de 2 500 transactions par an ou moins de 10 opérations par séance). Cette cotation permet de déterminer un cours d’équilibre en confrontant les ordres d’achat et de vente, à une heure fixe dans la journée. Pour celui-ci, les ordres se sont accumulés dans la feuille du marché de la valeur depuis la pré-ouverture à 7H15.

Etape 4 : Le deuxième fixing 

16h30 : Pour les valeurs non cotées en continu, un nouveau fixing a lieu pour permettre les échanges de titres possibles. Pour la réalisation de ce second fixing, les ordres s’accumulent de 15h à 16h30. Les ordres sont ensuite confrontés afin de fixer un cours d’équilibre si l'offre et la demande se rencontrent. 

Etape 5 : La pré-clôture 

17h30 : Les dernières transactions en mode continu ont été exécutées et la séance ferme à 17h30. Aucun échange n’a lieu à partir de ce moment-là. Les ordres transmis viennent alors alimenter les feuilles de marché qui participeront à réaliser le fixing de clôture. 

Etape 6 : Fixing de clôture

17H35 : Le dernier cours de bourse de la journée est fixé. Il servira de référence pour mesurer les variations du cours d'un jour à l'autre, ainsi que pour le calcul des indices boursiers de référence du marché de Paris, le CAC40 ou le SBF120. 

Bon à savoir : la cotation d’une valeur peut être interrompue à la demande de la société si celle-ci s’apprête à faire des annonces majeures la concernant : événement important, annonce de résultats, projet d’opération financière, etc.

Si vous n’avez pas encore choisi où procéder à votre ouverture de compte-titres ou PEA, voici un tableau comparatif des courtiers en ligne. Il faut noter que certaines de ces plateformes vous proposent des outils de trading en ligne gratuits comprenant l’outil pour passer vos ordres mais également une analyse technique ou une analyse graphique. Cela peut être intéressant pour suivre le cours de la bourse ainsi que l’investissement en bourse réalisé ou à optimiser vos placements financiers. N’hésitez pas également à consulter notre comparateur de frais pour la bourse en ligne.

Tableau récapitulatif des offres des courtiers en ligne

Banques Conditions Offre En savoir plus
  • Coût des ordres sur le marché Euronext: 
    • inférieur ou égal à 500 € : 0,99 € / ordre ;
    • entre 500 € et 1 000 € : 1,90 € / ordre ;
    • entre 1 000 € et 2 000 € : 2,90 € / ordre ;
    • entre 2 000 € et 4 400 € : 3,80 € / ordre ;
    • supérieur ou égal à 4 400 € : 0,09% / transaction (soit 9 € pour un ordre de 10 000 €).
  • Coût des ordres sur les marchés Nasdaq et NYSE : 8,50 € (ou 0,09% si le montant de la transaction dépasse 10 000 €)
  • 2 packages proposés aux plus actifs : 
    • « TradeBox forfaitaire » : package valable 6 mois contenant 200 à 3 000 ordres ;
    • « TradeBox dégressif » : lorsque le nombre de 6 000 ordres par an est atteint.
frais de transfert offerts*
*voir conditions sur site
Voir l'offre
  • Découverte
    • frais de courtage : 1,99 € / transaction jusqu’à 500 € (0,60 % au-delà)
  • Classic
    • frais de courtage : 5,50 € / transaction jusqu’à 1 000 € (0,48 % au-delà)
  • Trader 
    • frais de courtage : 16,60 € / transaction jusqu’à 7 750 € (0,22 % au-delà)
  • Ultimate Trader
    • frais de courtage : 9,90 € / transaction jusqu’à 10 000 € (0,12 % au-delà)

Abonnement mensuel : gratuit sous réserves de conditions

80€offerts Voir l'offre
  • Optimum
    • Frais de courtage :  1,95 € pour un ordre ? 500 € ou 3,90 € pour un ordre entre 500 € et 2 000 €
  • Trader actif
    • Frais de courtage : 9,50 € pour un ordre ? 10 000 € ou 0,12 % au-delà
  • Trader 100 ordres 
    • Frais de courtage : 6,50 € pour un ordre ? 100 000 € ou 0,10 % au-delà

Abonnement mensuel : gratuit sous réserves de conditions

80€offerts Voir l'offre
  • Frais de courtage Euronext :
    • 4 € / transaction d’un ordre ? 1 000 €
    • 6 € / transaction d’un ordre entre 1 000 € et 3 000 €
    • 8 € / transaction d’un ordre entre 3 000 € et 6 000 €
    • 0,25 % du montant total de l’ordre ? 6 000 €
  • Frais de courtage US et marchés européens autres qu’Euronext :
    • 15 € / transaction d’un ordre ? 3 000 €
    • 0,50 % du montant total de l’ordre ? 3 000 €
jusqu'à 160€offerts Voir l'offre
  • Droits d'entrée et de gestion : NC
  • Droits de sortie : 0€ 
  • Commission de souscription / rachat : 
    • Ordre supérieur à 300€ : gratuit 
    • Ordre inférieur ou égal à 300€ : 9,90€ 
  • Frais de gestion : 40€/semestre
jusqu'à 120€offerts Voir l'offre
  • Offre Start : 
    • Frais de courtage EURONEXT :
      • 1,75€ / ordre jusqu’à 500€
      • 3,50€ / ordre jusqu’à 1 200€
      • 8€ / ordre jusqu’à 3 000€
      • 0,48 % au-delà
    • Frais de courtage Autres places :
      • NYSE et NASDAQ : +15,00€
      • Francfort, Milan, Londres, Zurich et Madrid : 25,00€
  • Offre Active 
    • Frais de courtage EURONEXT :
      • 13 € / ordre jusqu’à 8 000€
      • 0,20 % au-delà
    • Frais de courtage Autres places :
      • NYSE et NASDAQ : +15,00€
      • Francfort, Milan, Londres, Zurich et Madrid : 25,00€
80€offerts Voir l'offre
  • Frais de courtage 
    • Ordre exécuté sur EURONEXT (Paris, Bruxelles et Amsterdam) PAR INTERNET (frais de marché inclus)

      • Ordre de 0 à 1 000 € : 2,5€

      • Ordre de 1 000 € à 3 000 € : 5€

      • Ordre de plus de 3 000 € : 0,13% (min 10€)

      • Warrants, Bons et Droits : 4 € + 0,05 % sur la part de l'ordre supérieure à 7 700 €

    • Ordre exécuté sur les MARCHES ETRANGERS PAR INTERNET : 18 € + 0,23% sur la part de l'ordre supérieure à 7 700 € + Frais de correspondants selon le pays

jusqu'à 200€offerts Voir l'offre
Mis à jour le