En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok
Peut-on payer avec un billet déchiré ?

Peut-on payer avec un billet déchiré ?

difference entre crowdfunding et crowdlending

Un billet de banque reste du papier qui s’use assez rapidement à force d’être manipulé et qui n’est pas à l’abri de s’abîmer et de se déchirer. En effet, la durée de vie d’un billet de 20 € ne franchit pas deux ans en Europe.

Mais que les personnes qui constatent que leur billet est déchiré se rassurent, il conserve sa valeur et peut être échangé !

Comment échanger un billet déchiré ?

Un commerçant a le droit de refuser un billet déchiré comme le client peut opposer son refus si le commerçant lui remet un billet abîmé. Alors, comment faire ?

Tout d’abord, un billet doit être échangé lorsque la partie restante représente au moins la moitié de celui-ci. La banque centrale qui récupère le billet vérifie son authenticité et le caractère accidentel de la déchirure. Le détenteur doit se rendre dans une des succursales de la Banque de France, voire auprès de sa banque. Toutefois, les établissements bancaires commerciaux ont le droit de refuser l’opération. Il faut noter également que certains bureaux de La Poste peuvent effectuer l’opération pour le compte de la Banque de France.

Echange immédiat ou remboursement ?

Qu’il soit tâché, déchiré, abîmé voire brûlé en partie, un billet endommagé ne doit pas être jeté sous peine de ne pas pouvoir récupérer son montant. Si l’état physique fait obstacle à son utilisation, le détenteur doit se rendre à la Banque de France qui procédera à l’échange.

La forme de l’échange varie selon les cas de figure. Une caisse accueillant du public peut procéder à l’échange immédiat, remplaçant le billet détérioré par un billet normal. En revanche, la Banque de France peut procéder au remboursement différé du montant du billet par virement bancaire. Ce remboursement peut être total ou seulement partiel. Ce dernier cas de figure concerne les billets dont la surface restante est supérieure à 50 % de sa surface initiale pour un montant inférieur à 800 €.

Mis à jour le