En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Ok

Qu'est-ce qu'une fintech ?

definition-fintech

Définition d'une FinTech

Contraction des termes « finance » et « technologie », la FinTech désigne les entreprises, généralement des start-up, qui évoluent dans le secteur de l’innovation technologique applicable aux services financiers et bancaires. Leur champ d’actions s’étend du financement alternatif des entreprises jusqu’au paiement en ligne, en passant par la gestion d’épargne, le prêt, les agrégateurs de comptes bancaires, etc. Leur but : offrir aux clients des services de meilleure qualité et moins couteux. Les FinTech ont donc une approche disruptive de l’univers de la banque, de la finance et de l’assurance.

Les investisseurs du monde entier accompagnent ce mouvement avec intérêt. En France, entre 2014 et 2015, l’investissement a augmenté de plus de 750 %, bondissant de 19 millions d’euros à 167 millions d’euros. Actuellement, on compte une cinquantaine de FinTech déployée sur le marché français.

Quelques exemples de fintech

Citons quelques exemples selon les domaines les plus importants :

  1. crowdfunding (don) : Ulule, KissKissBankBank, Sponsorise.me
  2. crowdlending (prêt) : Pretup, credit.fr
  3. crowdlending equity (actionnariat) : WiSEED, Anaxago, SmartAngels
  4. néobanque : Soon, N26, Compte Nickel
  5. moyen de paiement : PayPal, Morning, PayTop
  6. gestion de patrimoine : Yomoni, Advize, Fundshop

Les FinTech sont soumises à des réglementations spécifiques en lien avec le monde de la finance. Elles appartiennent ainsi à un marché régulé où les exigences et les contraintes s’imposent pour protéger le consommateur. Ce cadre les pousse à nouer des partenariats avec des entreprises traditionnelles du secteur (assureurs, banques, etc.).

Information mise à jour le 29/08/2017